Village artisanal de Bobo : désormais une « réalité »

Le village artisanal de Bobo-Dioulasso est désormais une « réalité ». C’est du moins le constat qui se dégage de la visite du commerce du commerce, de l’industrie et de l’artisanat sur le site le lundi 22 juillet 2019.

Harouna Kaboré est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction du village artisanal de Bobo-Dioulasso

Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré était sur le chantier du village artisanal de Bobo-Dioulasso dont les travaux de réalisation sont en cours. Objectif, s’enquérir de l’état d’avancement des travaux afin de pouvoir rendre l’infrastructure opérationnelle courant 2019.

Après avoir constaté de visu l’effectivité des bâtiments promis aux artisans, Harouna Kaboré n’a pu contenir sa joie. « Quand l’on regarde le type d’infrastructures développées ici, ça montre clairement qu’il y a une volonté, une ambition d’accompagner le secteur. Ce que je peux retenir de ce qui a été réalisé, c’est que l’engagement qui a été pris avec les artisans s’est réalisé et cela s’inscrit dans le cadre de notre plan d’action prioritaire 2019 qui était de rendre opérationnel ce village en 2019 » s’est-il réjouit avant d’annoncer la fin des travaux pour fin août prochain.

Au regard des infrastructures déjà disponibles que sont entre autre un restaurant, un bloc atelier, un bloc-toilette, un parking, une infirmerie, le ministre pense à l’ouverture du village aux artisans en entendant l’achèvement complète des autres infrastructures. « Nous allons nous donner les moyens de démarrer et continuer les travaux au fur et à mesure car ce qui est déjà fait, permet à une partie des artisans d’occuper le site avant la fin de l’année en entendant de finaliser totalement les travaux » a-t-il signifié.

Des difficultés rencontrées

Sur le plan de la convention, Adama Ouiya, maître d’ouvrage délégué a signifié qu’il reste encore un bloc administratif et un bloc-atelier à réaliser. Des contraintes financières et d’autres imprévus ont été cités parmi les difficultés rencontrées dans la réalisation du village artisanal de Bobo-Dioulasso. Et Adama Ouiya espère que les contraintes budgétaires seront bientôt levées afin de faciliter l’achèvement des travaux.

Il faut noter que le budget prévisionnel du projet s’élève à 1,5 milliard de FCFA sur le budget de l’Etat et c’est seulement 30% de ce fonds qui a pu être mobilisé.

Bâti sur une superficie de 6 hectares, le village artisanal est situé à Bindougousso (secteur 14) dans l’arrondissement 3 de la ville de Bobo-Dioulasso. Sa réalisation vise à accompagner des artisans à avoir un cadre approprié pour mieux exercer leur profession.

Prévu pour être occupé en fin d’année 2019, le site selon les responsables en charge des travaux, sera inauguré en septembre prochain. C’est en février 2015 que les travaux de construction du village artisanal de Bobo-Dioulasso ont été officiellement lancés.

Abdoulaye T

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire