Valorisation des résultats de la recherche : Une trentaine de journalistes et communicateurs formés par l’INSP

Débuté ce Lundi 14 mars 2022, c’est dans la soirée du Mercredi 16 mars que l’atelier de trois jours de formation, organisé par l’INSP en faveur des journalistes et communicateurs a pris fin. Cela lors d’une cérémonie solennelle de clôture présidée par Adama Fofana, représentant du Secrétaire Général du ministère de la santé.

Ils sont une trentaine de journalistes et de Communicateurs à avoir bénéficié d’une formation sur la technique de valorisation des résultats de recherche de la santé en message accessible aux populations.

Pendant trois jours, ces journalistes et communicateurs ressortissants de Bobo-Dioulasso, Diébougou, Nouna et Ouagadougou ont été outillés sur le processus de mise en œuvre de projet de recherche, les messages sur la santé maternelle et infantile et par ailleurs sur le data journalisme qui est un type de journalisme basé sur les chiffres.

Au sortir de cet atelier, les participants se sont réjouis de la tenue de la formation et se sont montrés disponibles à être désormais des ambassadeurs des résultats de recherche en santé de l’INSP. Et Apolline Compaoré, communicatrice de l’ONG ASMAD, de renchérir : «  je suis d’abord très satisfaite de cet atelier. Nous retenons  que les chiffres parlent, les chiffres sont une mine d’or et avec les chiffres on peut écrire des papiers, des articles pour valoriser les recherches de nos chercheurs ».

Directeur Général de l’INSP, Docteur Hervé Hien se dit par ailleurs satisfait de cet atelier au vu des échanges qui se sont menés pendant ces trois jours avec les participants en vue de valoriser davantage les résultats de recherche pour les populations et les décideurs.

Il a également ajouté que dans les prochaines semaines, l’INSP compte poursuivre ce type d’atelier avec cette fois-ci « la sélection de résultats phare des recherches obtenus en fin 2021 et en début d’année 2022 et ainsi tenir cette session chaque trimestre pour que régulièrement les résultats des recherches soient publiées et connues par la population ».

 A cet effet une remise symbolique d’attestation a été faite aux participants pendant la cérémonie de clôture présidée par Adama Fofana représentant du SG du ministère de la santé. Ce dernier fonde l’espoir que cette formation soit le début d’une mise en lumière des avancées scientifiques dans le domaine de la santé au Burkina Faso.

Abdoul Aziz Senou/ Stagiaire Ouest Info

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap