Vaccins contre la Covid-19 au Burkina: Des journalistes outillés à donner la « bonne information » à la population

Dans le cadre de la lutte contre la covid-19, le projet PATH-Covid-19 a initié un atelier d’information et de formation au profit de professionnels de médias sur la question des vaccins contre la Covid-19 au Burkina. Objectif, impliquer les médias dans le processus en vue de sensibiliser les populations à adhérer et à s’approprier le projet de vaccination contre contre la maladie. La formation s’est tenue le 10 mai 2021 à Ouagadougou.

Le présidium à l’ouverture de la session de formation

Outiller les professionnels de médias afin qu’ils puissent contribuer à la sensibilisation de la population sur l’intérêt de la vaccination contre la covid-19 est le principal objectif visé par le projet PATH en organisant cette session d’information et de formation à leur endroit.

Cette formation trouve son bien-fondé dans l’expérience tirée des polémiques nées des projets de vaccination contre la covid19 dans plusieurs pays.

Dans le but de rassurer les populations, cette session va permettre aux journalistes de briser les réticences au sein de la population en vue d’atteindre une immunité collective.

Ainsi, ils ont été imprégnés de la situation actuelle de la maladie au Burkina; des objectifs et contenus des essais cliniques et du contenu du projet PATH. Il leur a aussi été donner des astuces pour se prémunir des « fakes news » dans le traitement de l’information sur la covid-19.

Ayant présidé la cérémonie d’ouverture de la session de formation, le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Ousséni Tamboura s’est réjoui de la tenue de l’atelier qui est selon lui, un cadre pour donner les informations nécessaires aux journalistes qui, à leur tour, les transmettront aux populations.

Le ministre en charge de la communication, OUsseni Tamboura, a présidé la cérémonie d’ouverture

Pour lui, cette manière de faire permettra d’amener la population à accepter les vaccins contre la covid-19 pour une immunité collective. Ainsi, le ministre a souhaité de la part des médias des efforts d’engagement pour la réussite de cette mission de sensibilisation de la population.

Chose que les participants n’ont pas négligé car la formation a été interactive et beaucoup d’équivoques autour des vaccins contre la covid-19 ont ainsi été levée. Reste maintenant aux journalistes participants de ventiler la bonne information au sein des populations.

Notons que le projet PATH-Covid 19 sera mis en œuvre par l’Unité de recherche clinique de Nanoro (IRSS-URCN) en collaboration avec l’INSP, l’hôpital de district de Bogodogo à Ouagadougou et le CHUSS/centre Muraz de Bobo-Dioulasso. Il s’agit concrètement de renforcer les capacités du Burkina Faso pour des essais cliniques en phase 3 de candidats vaccins contre la Covid-19.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire