Vaccin contre le Covid-19: 15 000 doses pour les Hauts-Bassins

image_pdfimage_print

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou a réceptionné dans les locaux de la direction régionale de la santé des Hauts-Bassins plus de 15 000 doses de vaccins destinées à la région. Cette réception de vaccins a eu lieu ce mardi 1er juin 2021, en présence des responsables régionaux de la santé des Hauts-Bassins.

Les centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) de Dô et de Dafra; le centre hospitalier universitaire Souro sanou; la direction régionale de la santé; les cliniques Roséta et Saint Léopold, les CMA de Orodara, de Dandé et de Houndé sont les sites retenus sur lesquels seront administrés les premières doses de vaccins contre le covid-19 dans les Hauts-Bassins.

Au cours de cette première phase qui débute ce mercredi 2 juin 2021, le directeur régional de la santé de Hauts-Bassins, Rodrigue Diao indique que ce sont 5670 personnes qui pourront être vaccinées au stade actuel.

Il fait savoir que compte tenu du nombre limité de dose de vaccin, la priorité est aux agents de santé, aux personnes âgées de 55 ans et plus, aux personnes souffrant de comorbidité ainsi que les pèlerins.

Pour Rodrigue Diao, cette vaccination consiste à recevoir une première dose du vaccin et huit semaines après, la personne peut recevoir la deuxième dose qui permettra de l’immuniser définitivement.

Pour le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, l’Etat se préoccupe de la santé de la population du Burkina d’où l’effort consenti afin de mettre à la disposition de cette population de meilleur moyen de lutte contre la covid-19.

Pour ce faire, il invite la population cible à se faire vacciner. Il fait savoir que le ministre de la santé a rassuré la population qu’il n’y a aucune crainte à recevoir les doses du vaccin contrairement aux rumeurs contre le vaccin.

Il convient de préciser que toutes les informations concernant le vaccin contre le covid-19 seront mises à la disposition des candidats sur les différents sites de vaccination avant l’administration de la dose.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.