Utilisation des NTIC et comportements sexuels responsables: les élèves du lycée provincial Molo Sanou sensibilisés

Le lundi 8 mars 2021, a eu lieu au lycée provincial Molo Sanou de Bobo-Dioulasso,  une journée de sensibilisation des élèves de cet établissement sur les dangers et les opportunités de l’utilisation de l’internet mais aussi sur le comportement sexuel des jeunes. Cette activité a été initiée par le Dr Rainatou Dembélé, médecin au CHUSS de Bobo-Dioulasso.

Inviter les jeunes à être prudents dans l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et aussi à avoir un comportement sexuel débarrassé de risques, est l’objectif visé par Rainatou Dembélé en initiant cette séance de sensibilisation des élèves en général et de la jeune fille en particulier.

Elle a fait savoir que les NTIC sont utilisées par un grand nombre de personnes, surtout les jeunes qui ignorent vraiment les conséquences.

De ces conséquences, elle a relevé les dangers du net notamment, le cyber harcèlement, la cybercriminalité, l’arnaque, l’usurpation d’identité.

Dr Rainatou Dembélé, initiatrice de cette activité

Tout comme Salif Nako, communicateur à cette séance de sensibilisation, Rainatou Dembélé reconnait que les réseaux sociaux ont été une révolution qui permet aux gens de se rapprocher les uns des autres.

Mais constate-t-elle, que l’un des dangers est que cet outil éloignent ses utilisateurs de ceux qui sont physiquement proches d’eux  et les rapprochent de ceux qui sont physiquement loin.

Pour Salif Nako, la publication des images et des vidéos de soi sur les réseaux sociaux peuvent influencer négativement votre futur. Afin de se protéger des méfaits liés aux NTIC, Salif Nako suggère de limiter les publications d’images et de vidéos de soi, de se méfier des inconnus sur la toile et d’éviter de prendre tous les ok sur chaque interface qui s’affiche sur l’écran de l’utilisateur.

Après le chapitre des dangers liés à l’utilisation du net, la conférencière du jour et ses compagnons ont parachuté sur la santé sexuelle et reproductive sous forme de sensibilisation de leurs jeunes interlocuteurs.

Il s’est agi pour Rainatou Dembélé d’évoquer les comportements sexuels à risques; ce qui peut pousser un jeune à rentrer dans la sexualité de manière précoce; les conséquences de la sexualité précoce et de la grossesse; les risques liés à la santé et à la société.

A l’issu de cette journée de sensibilisation, l’initiatrice a souhaité que ces jeunes participants s’approprient les bonnes pratique issues des échanges tant dans l’utilisation des NTIC que dans la sexualité.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire