Université Nazi Boni : La 2ème édition du workshop sur la cybercriminalité lancée

image_pdfimage_print

Dans la matinée du 08 octobre 2021, la 2ème édition du Workshop sur cybercriminalité a été officiellement lancée à l’université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso. Le but de cet atelier est de trouver des solutions innovantes à ce mal du siècle qui fait perdre au pays d’importantes ressources. C’était en présence du ministre de l’enseignement supérieur, de celui de la sécurité et de nombreux enseignants chercheurs du Burkina.

Contribution de la recherche scientifique à la protection du cyberespace national“. C’est sous ce thème que le 2ème atelier sur la cybercriminalité se tient à Bobo-Dioulasso.

Lancé par le ministre de l’enseignement supérieur et celui de sécurité, ce workshop est un cadre d’échanges entre divers acteurs du domaine de la sécurité publique. Ainsi la rencontre de deux (02) jours sera marquée par de nombreuses communications sur le sujet de la cybercriminalité.

A l’issue des échanges, il est attendu des participants, des propositions de solutions pour barrer la voix à cette de criminalité virtuelle qui  prend de l’ampleur au Faso.

Selon les statistiques de la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité, le pays a perdu plus de deux (02) milliards de FCFA entre 2020 et 2021 et ce, par l’entremise de la cybercriminalité. Pour assainir ce milieu virtuel, une stratégie de lutte contre le mal est en cours de rédaction.

Présent à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, le ministre de la sécurité, Maxime Lomboza Koné a rassuré que des efforts sont faits au niveau du gouvernement pour sécuriser l’espace numérique du Burkina. Il a toutefois salué la tenue de workshop et dit attendre de pertinentes propositions pour améliorer les résultats du dispositif de lutte existant.

Pour Professeur Macaire Ouédraogo, président de l’université Nazi Boni, ce cadre de rencontre est une occasion de plus pour les chercheurs et les acteurs de la sécurité publique de partager leurs expériences afin de dégager des pistes de solutions au problème de la cybercriminalité qui est désormais une menace à prendre au sérieux. Pour ce faire, il a invité ses pairs ainsi que les autres participants à de fructueux échanges.

Notons que le workshop est une initiative du Professeur Tidiane Yélémou.

Amsatou Coulibaly/stagiaire (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.