UNB : Etudiants et administration engagés pour un climat apaisé

Une journée en faveur de la paix entre les étudiants et l’administration de l’université Nazi Boni a été initiée par des étudiants de ladite université. Dénommée journée de concordance, cette activité vise à créer un cadre d’échanges entre les différents acteurs de la communauté universitaire de Nazi Boni. Ainsi cette journée qui a connu la présence du président de l’UNB, Professeur Macaire Ouédraogo, a été dominée par une conférence autour de la nécessité de bonne entente entre les étudiants et l’administration pour le bon fonctionnement des activités académiques. C’était dans la matinée de ce mardi 15 février 2022.

Une conférence placée sous le thème « Administration et étudiants, quelle perspective pour un climat apaisé dans nos universités ?», a constitué l’ossature de la journée dite de concordance à  l’université Nazi Boni.

Les échanges autour de ce thème ont permis aux différents acteurs de comprendre la nécessité de bonne collaboration entre les étudiants et les dirigeants de l’université. Chose qui a réjoui Rasmané Kaboré, président du comité d’organisation de l’activité par ailleurs étudiant en 3ème de droit.

Il a donc invité chaque acteur à assumer pleinement sa part de responsabilité pour qu’un climat propice au travail puisse s’installer. C’est selon lui, à ce prix que l’UNB pourra améliorer davantage ses performances pour se hisser au niveau le plus élevé de l’excellence universitaire au Burkina Faso et en Afrique.

Gratifié séance tenante par les étudiants pour ses actions de promotion de l’excellence au sein de l’UNB, le président de l’université Professeur Macaire Ouédraogo n’a pas manqué de saluer la démarche des étudiants.

La cérémonie a été présidée par le président de l’UNB (au milieu)

« Vouloir la paix et la cohésion dans l’ensemble de l’université est un très bon facteur de réussite. L’université Nazi Boni est une bonne université où on forme les meilleurs travailleurs de demain et les choses devront rester telles. C’est pourquoi, je salue cette initiative de la part des étudiants. Ce qui prouve que notre université regorge d’étudiants responsables » s’est-il prononcé après avoir reçu un tableau d’honneur de la part des étudiants.

Il a toutefois souligné l’importance de la communication qui reste selon lui, le rempart des crises que traverse parfois l’université. « Aller s’informer et aller poser le problème aux bonnes personnes également est très important. Car, ça peut éviter des tensions inutiles ou certaines révoltes de la part des étudiants qui manquent parfois de la bonne information. Nous savons tous que les étudiants ont des besoins au quotidien et la communication est vraiment importante pour qu’il y ait une bonne entente», a relevé le président qui invite désormais les uns et les autres à s’inscrire dans cette dynamique pour une parfaite cohésion au sein de l’UNB.

Notons qu’en marge de la conférence, il y a eu des visites au sein de l’université et aussi un match entre étudiants et membre de l’administration pour jeter les jalons d’une paix durable au sein de l’université Nazi Boni où une crise oppose des étudiants à l’administration depuis maintenant plus d’un mois.

Linda Maïssar Gueye/Stagiaire (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap