Tribunal administratif de Bobo : l’arrêté de révocation du président du CGM de Bobo annulé

Le tribunal administratif de Bobo-Dioulasso a rendu une décision relative au dossier opposant le président du comité de gestion des marchés (CGM) de Bobo à la commune le jeudi 26 décembre 2019. En effet, le maire de la commune avait pris en janvier 2019 pour la deuxième fois, un arrêté de révocation du président du comité de gestion des marchés (CGM) de Bobo. Une décision que ce dernier a attaquée devant le tribunal administratif qui tranche l’affaire à son avantage.

Le tribunal administratif de Bobo-Dioulasso a définitivement rendu une décision relative à la révocation du président du comité de gestion des marchés de Bobo décidée pour la deuxième fois par arrêté du maire de la commune de Bobo-Dioulasso. Le verdict fait droit à Ibrahima Traoré par annulation de l’arrêté de sa révocation pris par le maire.

En effet, le maire de la commune Bourahima Sanou, reprochant au président du comité de gestion des marchés de Bobo, Ibrahima Traoré, une certaine gravité d’actes, prenait pour la première fois le 29 août 2018 un arrêté de révocation de ce dernier en nommant du même coup un président intérimaire du comité de gestion des marchés de Bobo-Dioulasso.

Il était reproché à Ibrahima Traoré, une relecture des statuts de la structure de gestion des marchés (SGM) sans autorisation de la tutelle communale et l’octroi irrégulier d’avantages. Cet arrêté avait été suspendu.

Ainsi, le maire reviendra à la charge le 4 janvier 2019 avec un autre arrêté révoquant de nouveau Ibrahima Traoré de la présidence du CGM pour les mêmes raisons motivant le premier arrêté de révocation. Une décision que le président visé va encore attaquer devant le tribunal compétent notamment le tribunal administratif de Bobo.

Se fondant sur plusieurs raisons notamment « l’incompétence » du maire à révoquer le président du CGM, Ibrahima Traoré obtient de la part du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso en sa séance du 26 décembre 2019, une annulation de l’arrêté du maire de la commune qui le révoquait. Ainsi Ibrahima Traoré demeure le président du comité de gestion des marchés (CGM) de Bobo-Dioulasso.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire