Transport du coton vers les ports : Chaudes discussions entre transporteurs et la Sofitex

La tension entre les transporteurs de coton des Hauts-Bassins, la société de géolocalisation BBC partners et la Sofitex semble avoir baissé finalement. Il y avait en effet une certaine mésentente entre lesdits partenaires, concernant notamment le transport du coton vers les pays portuaires, le Togo particulièrement. Ils ont fini par s’asseoir à la table de discussion hier mercredi 2 mars 2022, pour discuter de l’exécution des contrats qui les lient.

Ce huis clos entre transporteurs des Hauts-Bassins, Sofitex et BBC partners s’est tenue dans le but de trouver des solutions à certaines difficultés de part et d’autre.

Le système de géolocalisation de leurs véhicules n’est pas du goût des transporteurs ; cela ne leur profite pas. De ce fait, ils souhaitent que la Sofitex se désengage de la facturation de la prestation du système de traçabilité pour que les choses se passent entre eux et la structure en charge de la géolocalisation.

En plus de cette doléance, ils estiment que le nombre de sites pour les balises leur crée des coûts supplémentaires. 

Lors de la rencontre d’hier, la société BBC partners aurait essayé de donner des explications aux transporteurs avant de relever leurs doléances, pour une prise en compte au cours des campagnes à venir.

Les responsables de la Sofitex, en charge de la question, auraient, eux aussi, invité les deux partenaires à trouver un nouveau paradigme à leur rapport, pour le bien de tous les acteurs.

Ainsi, séance tenante, il aurait été convenu du désengagement de la Sofitex de la facturation du système de géolocalisation; la société BBC partners devrait également mettre sur chaque site des agents pour que le chargement des camions se fasse juste après la balise; et le paiement des services de BBC partners par les transporteurs devrait se faire en espèces.

Des décisions qui ont dû contenter les différents acteurs, surtout les transporteurs qui auraient même souhaité une autre rencontre pour mieux ficeler ces différentes propositions.

La Sofitex, pour sa part, attendrait des deux cocontractants une formalisation prochaine de la nouvelle orientation qu’ils entendent donner à leur contrat.

Ouest Info

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap