Tournoi de l’unité des villages du Houet: Diarradougou, champion de la 5ème édition

La finale du tournoi de l’unité des villages du Houet, initié par Karim Bihoun s’est jouée ce samedi 10 octobre 2020, sur le terrain du village de Diarradougou. Elle a opposé l’équipe de Sana FC du secteur 5 de Bama à celle du village de Diarradougou FC. Et à l’issue du match, c’est Diarradougou FC qui s’est hissée sur la plus haute marche de la compétition. Cette finale s’est disputée en présence du président d’honneur Adama Sanou et du patron de l’édition, Stéphane Sanou.

Réunir la jeunesse de la commune de Bama, pour renforcer la cohésion sociale est le principal objectif de l’initiation de cette compétition sportive qui est à sa 5ème édition. Pour le promoteur Karim Bihoun, la présente édition est satisfaisante car elle s’est tant bien que mal déroulée comme prévu et l’objectif est atteint. « Je peux dire que je suis satisfait, car les différents matches ont pu réunir toutes les populations de tous âges. Et c’est ça notre objectif car c’est de là que peut venir la cohésion sociale » s’est réjoui Karim Bihoun.

Pour ce faire, ce dernier a tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce tournoi et aussi les équipes participantes.

Patron de la 5ème édition du tournoi, Stéphane Sanou a qualifié de beau jeu, le match disputé entre les deux équipes finalistes.

A l’issue du match, a-t-il félicité ces équipes avant de préciser qu’il n’ya pas de perdant car avec le football, c’est toujours toute la jeunesse qui gagne. Stéphane Sanou a donc saisi l’occasion pour s’engager à toujours soutenir cette compétition qu’il trouve être un facteur de rapprochement.

Président d’honneur de la présente édition du tournoi de l’unité des villages du Houet, Adama Sanou voit dans le football des ingrédients de la consolidation de la paix et du vivre ensemble surtout au sein de la jeunesse en cette période de crise sécuritaire que traverse le pays.

De ce fait, il a encouragé le promoteur à perpétué son initiative qui est selon lui, bénéfique à la communauté et à toute la nation.

Notons que l’équipe championne s’est retirée avec le trophée de la compétition, une enveloppe de 100 000FCFA, un lot de maillots et un ballon.

Quant à l’équipe malheureuse, elle s’est consolée avec une enveloppe de 75000FCFA, un jeu de maillot et un ballon. Avec Karim Bihoun, le promoteur du tournoi, rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition en 2021.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire