THIMO : En attendant les partenaires, la mairie de Bobo s’engage

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso a procédé, dans la matinée de ce vendredi 21 juin 2019, au lancement des activités de 100 brigadiers recrutés par la commune pour mener des travaux divers.

La première promotion des 100 jeunes recrutés par la commune

Depuis quelques années, l’Etat et ses partenaires mettent à la disposition des collectivités du Burkina Faso des brigadiers (des jeunes) pour des travaux à haute intensité de mains d’œuvre (THIMO) et ce, dans le cadre d’un projet. A l’issue du projet, la commune de Bobo-Dioulasso, au regard des bienfaits de ces derniers, a estimé nécessaire de poursuivre l’initiative avec ses propres moyens.

Ainsi, elle a recruté pour la première promotion, 100 jeunes pour un contrat de 6 mois (non renouvelable) afin qu’ils puissent travailler de sorte à perpétuer le projet. Et c’est le lancement officiel des activités de ceux-ci qui est intervenu ce vendredi 21 juin 2019.

« Après les 6 mois, nous allons procéder à nouveau au recrutement de 100 autres jeunes, ainsi de suite. Cela nous permettra d’avoir de la main d’œuvre pour des actions ponctuelles de la commune qui demandent urgemment de la main d’œuvre », a précisé le maire Bourahima Sanou.

Curage de caniveaux, entretiens routiers, maçonnerie, menuiserie sont, entre autres, les tâches révolues à ces recrus. Pour ce faire, chacun percevra comme salaire mensuel, la somme de 37 500.

Jack Koné

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire