Structuration des acteurs du textile du Kénédougou : « l’académie des étoiles de la mode » trace les sillons

L’association Académie des Etoiles de la Mode a élaboré un projet de soutien à la structuration et à la formation en technique de recherche de financement des acteurs du domaine du textile et de la mode vestimentaire de la province du Kénédougou. Ce projet a été présenté aux acteurs du 20 au 22 août 2020 à Orodara.

Permettre aux acteurs du domaine du textile et de la mode vestimentaire de la province du Kénédougou de s’approprier le projet est l’objectif de cette rencontre d’échange organisée par l’association Académie des Etoiles de la Mode.

Le domaine du textile local et de la mode vestimentaire en effet, est en pleine expansion au Burkina Faso depuis quelques années. Aussi, la province du Kénédougou compte de nombreux acteurs qui travaillent dans ce domaine.

Cependant, ces derniers sont faiblement structurés et peu qualifiés. Toute chose qui limite leur capacité à satisfaire la demande du marché local de plus en plus vaste et exigeant.

C’est au regard de cette situation que l’association Académie des Etoiles de la Mode qui fait de la promotion et du développement du textile et de la mode vestimentaire au Burkina Faso son cheval de batail a, avec le soutien du fonds de développement culturel et touristique (FDCT), élaboré ce projet et ce, conformément à sa mission.

Ce projet, selon Adama Traoré, président de l’association, vise à soutenir la mise en place dans chaque commune de la province du Kénédougou d’une association des acteurs du domaine du textile et de la mode vestimentaire mais aussi renforcer leurs compétences en matière de recherche de financement.

A terme, ce projet devra permettre la constitution de 13 associations dans la province du Kénédougou soit 1 association dans chaque commune avec la formation des membres des différents bureaux en technique de recherche de financement.

Des attestations remises à des acteurs

Pour y parvenir, l’association prévoit un certain nombre d’activités. De activités, l’on peut noter l’organisation d’une mission de prise de contact avec les acteurs concernés ; le recrutement de deux formateurs (1 pour l’élaboration et la mise en place des associations, 1 pour la formation en technique de recherche de financement).

Aussi l’organisation de rencontres d’échange entre les acteurs du domaine du textile et de la mode vestimentaire en vue d’amender les textes fondateurs et procéder à la mise en place de bureaux dans chaque commune et l’organisation d’un atelier de formation dans chaque commune sur les techniques de recherche de financement au profit de chaque association mise en place ainsi que l’identification, la location et l’aménagement des salles de formation font partie du programme d’activités envisagé.

Le directeur provincial du ministère en charge de la culture, présent à l’ouverture de la rencontre, a invité les participants à s’approprier le projet qui selon lui, est le bienvenu car il permettra aux acteurs d’être plus opérationnels.

Notons que des acteurs, pas membres du domaine du textile et de la mode vestimentaire, intéressés par cette initiative, ce sont joint à la rencontre.

Jack Koné

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire