Stade Aboubacar Sangoulé Lamizana : Pour sa remise en norme internationale, il faut « 24 milliards FCFA »

Pour la remise en norme internationale du stade Aboubacar Sangoulé Lamizana de BoboDioulasso (tableaux électroniques, caméras de surveillance, connexion internet etc), il faut 24  milliards de francs CFA.

C’est ce qu’a indiqué le ministre des sports et des loisirs Dominique Nana, lors d’une conférence de presse animée dans la matinée de ce lundi 08 février 2021 à Ouagadougou dans la capitale burkinabè.

En attendant sa remise en norme internationale, le stade omnisports Aboubacar Sangoulé Lamizana ne peut abriter une compétition internationale.

Autrement dit, tous les clubs bobolais qui doivent disputer des compétitions d’envergure internationale sont obligés de se déporter à Ouagadougou dans la capitale.

Du reste,  la rénovation du stade Sangoulé Lamizana afin qu’il réponde aux normes internationales, fait partie des engagements du président du Faso dans sa politique de promotion du sport!

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire