POSTE BF: Tête-à-tête entre le directeur général et les chefs d’agences

image_pdfimage_print

Le directeur général de la « POSTE Burkina Faso », a échangé avec les chefs d’agences de la société, les 12 et 13 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso. Objectif, partager avec ces derniers les informations sur les grands chantiers en cours et sur les nouvelles orientations de la POSTE BF, mais aussi recueillir leurs doléances.

La particularité de cette année, c’est que la rencontre a réuni sur un même site, l’ensemble des chefs d’agences des 4 régions postales de la société. C’est donc devant les hommes et les femmes qui animent au quotidien l’agence et les centres spécialisés réunis, que le directeur régional de la POSTE BF des Hauts-Bassins, Toua Michel Ouattara, l’hôte de la rencontre, a introduit les débats pour souhaiter la bienvenue au directeur général et aux autres invités.

« Nous sommes là, avec nos doléances et nos attentes. Nous sommes également là, avec nos espoirs, nos rêves et notre fierté d’appartenir à cette grande entreprise qu’est la POSTE BF » a-t-il déclaré.

Aussi, est-il convaincu que cette rencontre est une véritable opportunité qui est donnée aux chefs d’agences de pouvoir échanger directement avec le premier responsable de la POSTE BF mais aussi l’occasion pour eux d’avoir des informations sur les grands chantiers en cours et sur les nouvelles orientations de l’entreprise.

C’est du reste, l’objectif de cette rencontre dont les travaux ont été officiellement lancés par Bamory Ouattara, directeur général de la société. Mais avant, l’homme a réitéré ses appels à l’union et à regarder ensemble l’avenir avec espoir. Et c’est pour cela, pense-t-il  qu’un climat social interne sain se révèle indispensable.

S’appuyant sur l’adage africain qui dit qu’ « on ne ramasse pas la farine avec une seule main », le directeur général a laissé entendre que les résultats obtenus dans les différents chantiers de modernisation et de développement de la POSTE BF portent la marque des actions et des contributions de l’ensemble des travailleurs.

Ainsi, au 31 décembre 2020, la POSTE BF a réalisé selon lui, un résultat net bénéficiaire de deux milliards deux cent quatre-vingt-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix mille trois cents cinquante-six (2 289 990 356) francs cfa

Concernant les résultats obtenus dans les actions entreprises pour la modernisation et le développement de la POSTE BF, Bamory Ouattara est revenu sur quelques points comme l’autonomisation de la comptabilité générale, l’e-banking (la banque en ligne), la mise à jour de la plateforme sms par facturation aux clients, l’optimisation des effectifs et le renforcement des compétences à travers un audit RH, la cartographie des risques qui permet de maitriser les risques de la société.

Le DG a également évoqué les projets et innovations majeurs envisagés pour renforcer les performances de l’entreprise. Il s’agit entre autres selon lui, de l’opérationnalisation de la banque postale, de la restructuration de l’activité express par la fusion de Chronopost international et Post ’Eclair, du projet FITAF qui consiste à l’implémentation d’une solution monétique basée sur une carte de débit adossée aux comptes CCP et CNE et répondant aux normes GIM-UEMOA.

La rencontre de Bobo-Dioulasso précisons-le, a tourné autour de deux (02) communications suivies d’échanges et a pris fin par un rapport de synthèse des travaux.

Ben Idriss Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.