Société Babali : 4 forages au profit de populations de la province du Kénédougou

image_pdfimage_print

L’eau c’est la vie ! dit-on.  Et la société Babali, située à l’Ouest du Burkina Faso précisément dans la province du Kénédougou, veut faire sienne ce dicton populaire.  Ainsi, elle a décidé de contribuer à soulager des populations pour qui, l’eau potable est un luxe. Elle a de ce fait, réalisé quatre (04) forages entièrement équipés de plaques solaires au profit de populations de ladite province. Ces forages ont été officiellement remis aux bénéficiaires le vendredi 16 juillet 2021.

Les populations et les autorités locales se sont mobilisées pour être témoins de la cérémonie

Ce sont les localités de Kourinion, de Bandougou, de Toussianbandougou et du secteur n°5 de Orodara qui ont bénéficié de forages de la part de la société Babali.

Réalisés dans le cadre de sa responsabilité sociale (RSE), la société veut, à travers ces forages, contribuer à réduire les difficultés que rencontrent ces populations en matière de corvée d’eau et par-delà, améliorer leur santé.

« Étant un citoyen d’un pays sahélien comme le Burkina Faso, il est aisé de comprendre que le problème d’eau est vraiment crucial pour la population à la base » a signifié Mahamadou Barry, président directeur général (PDG) de Babali pour qui, cette initiative est une manière pour la société d’apporter sa contribution à l’accès des populations à l’eau potable.

De Kourinion  au secteur n°5 de Orodara en passant par  Bandougou et Toussianbandougou, c’est un acte amplement salué par les populations bénéficiaires qui estiment que « celui qui donne l’eau, donne la vie ».

Toute chose qui rassure le donateur quant à la noblesse de son geste. Toutefois, rassure-t-il  de sa disponibilité et de son engagement à toujours œuvrer pour le bien-être de la population et ce, dans la mesure du possible.

Une vue des installations

Au nom des bénéficiaires, le maire de Kourinion, San Traoré, a tenu à remercier le donateur pour ces points d’eau qu’il qualifie de poste d’eau autonome. « Dans les sociétés rurales, chacun connait la place de l’eau.  Et ces points d’eau vont faciliter l’accès à l’approvisionnement en eau saine des populations » a-t-il insisté avant d’exhorter les bénéficiaires à l’entretien des ouvrages afin que les objectifs qui ont prévalu leur réalisation soient atteints.

Du reste, se veut-il confiant car, « au niveau de la commune, il existe dans chaque village, des associations des usagers d’eau, chargées de la gestion de ces genres d’ouvrages ».

Tout comme lui, le chef de canton de Kourinion, Santa Ernest Traoré, est lui aussi convaincu de l’apport de ces forages dans le bien-être des populations. « Avec le temps, les rivières ont taris. Les puits sont devenus de plus en plus profonds. Toute chose qui fait que l’eau est devenue une denrée rare dans certaines localités » regrette-t-il avant de saluer le geste du PDG de la société Babali qui vient ainsi selon lui, « de faire œuvre utile ».

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.