SN-Citec, Sap Olympic et Filsah : Les travailleurs à l’école du dialogue social et de la productivité

Le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS) organise un atelier de formation au profit de représentants et travailleurs de la SN-CITEC, de la FILSAH et de la SAP OLYMPIC sur le dialogue social et la productivité en entreprise. Objectif, promouvoir le dialogue dans les rapports entre les différents acteurs au sein de ces sociétés afin de booster la productivité. Prévue de se tenir jusqu’au 15 juillet 2022, l’ouverture de la formation a été présidé par le président du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS) dans la matinée de ce mardi 12 juillet 2022 à Bobo-Dioulasso.

Les conflits sociaux touchent tous les secteurs d’activités et domaines de la vie sociale. Conscient de cette réalité, le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS) entend promouvoir le dialogue comme mode de résolution de conflits dans les entreprises. C’est ainsi que la SN-Citec, la Filsah, la Sap Olympic ont été identifiés par l’institution pour une formation de leurs représentants et des représentants de leurs travailleurs. Cette formation va s’étendre à plusieurs autres sociétés du pays.

L’objectif est d’éviter les conflits ou d’éviter des situations d’impasse dans ces sociétés suite à des conflits. Pour le président du HCDS, Domba Jean Marc Palm, la meilleure manière de prévenir ou de gérer les crises dans les entreprises est d’outiller chaque acteur sur ses droits et devoirs et sur l’utilisation des mécanismes existants à cet effet. Expliquant le bien-fondé de la question de la productivité dans cette formation, le président de l’institution pense que la maitrise de cette question par les parties prenantes permet à l’entreprise de pouvoir mieux répondre à certaines exigences.

Une vue des participants à l’ouverture de l’atelier

C’est pourquoi les participants auront au cours de ces quatre jours de formation, à se familiariser avec les fondements du dialogue social et ses effets bénéfiques pour l’entreprise ; les droits et devoirs des parties prenantes dans l’entreprise. Les mécanismes de prévention et de gestion des conflits dans l’entreprise ; les techniques de base d’une négociation collective ; le dialogue social et la productivité dans l’entreprise font également partie des modules de la formation au profit des acteurs des trois sociétés concernées.

A l’issue des communications sur ces différentes thématiques, des travaux de groupes composés des participants « permettront de dégager des pistes d’amélioration du dialogue social au sein des entreprises » qui prennent part à la formation. Pour ce faire, Domba Jean Marc Palm a invité les participants à des débats francs afin de dégager des propositions pertinentes pour améliorer davantage le climat social au sein de leurs entreprises respectives. Une invite que les bénéficiaires de la formation disent avoir bien reçue au regard de l’intérêt que cela représente pour eux.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.