Situation sécuritaire dans la Kossi: la commune de Kombori devient une zone d’inquiétude

Depuis l’année dernière, la commune de Kombori située dans la province de la Kossi enregistre de nombreuses attaques terroristes et des conflits inter-communautaires ayant fait plus de « 4000 déplacés et de plus de 40 morts ». Aussi, d’énormes dégâts matériels et des villages complètement détruits sont à déplorer.

Le 16 Août dernier, dans la soirée, deux villages notamment Kombori-Koura et Sansambari dans la commune de Kombori ont été simultanément attaqués et incendiés. De ces attaques, l’on deplore un mort et deux dozos (chasseurs traditionnels) portés disparus.

Une situation qui vient allonger la liste des actes d’insécurité qui fait vider cette commune (Kombori) de ses populations notamment des cultivateurs obligés de quitter la localité en pleine campagne agricole.

Si rien n’est fait, cette commune frontalière qui est d’ailleurs la grande porte d’entrée de la région de la boucle du Mouhoun d’avec le Mali, court le risque de ne plus être sous le contrôle des autorités du Burkina et la situation pourrait s’élargir aux localités voisines.

Les habitants de cette commune lance ainsi un appel aux plus hautes autorités à leur venir en aide car ils pensent être laissé à eux-mêmes.

Tout ce qu’ils souhaitent en ce moment c’est la sécurité pour qu’ils reprennent leurs activités dans la quiétude.

Et l’espoir pour certaines de ces populations pour retrouver la paix, c’est de voir la mise en place d’un poste de sécurité dans la localité.

Adama Dama/Nouna

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire