Site à polémique du nouveau CHU de Bobo : la chefferie coutumière soutien la position du conseil municipal

Une délégation du conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso, conduite par le maire Bourahima Sanou, s’est rendue successivement chez les autorités coutumières et religieuses de la ville, le mercredi 8 mai 2019. Objectif, recueillir les conseils, le soutien et l’accompagnement de ces dernières par rapport au projet de construction du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) sur le site de la forêt classée de Kua.

Lever toute équivoque par rapport à la polémique autour du choix du site devant abriter le nouveau CHU de Bobo-Dioulasso, c’est l’objectif recherché par cette tournée. « Il s’agit pour nous, de leur donner la vraie information, solliciter leurs conseils, soutien et bénédictions » a laissé entendre Bourahima Sanou.

Pour ce faire, la délégation a d’abord été reçue par le chef suprême des Bobos Mandarè Siriki Sanou. Ce dernier, après avoir attentivement écouté le message de la délégation, l’a prodigué des conseils et des bénédictions avant d’exprimer son soutien au conseil municipal dans sa démarche pour l’implantation de l’hôpital. « Vous avez mon soutien. En tant que chef de canton, je ne peux que soutenir toute action qui s’inscrit dans l’intérêt général de la population. Et comme l’hôpital c’est pour soigner les populations de Bobo-Dioulasso, vous avez toute ma bénédiction » a-t-il soutenu.

Après le chef de canton, la délégation a ensuite été reçue au bureau régional de l’Ouest de la communauté musulmane, puis à Dagasso et à la chefferie Dioula. Elle s’est, pour finir la tournée, rendue chez le chef des peuhls. C’est une délégation qui repart satisfaite car à chaque, étape de la tournée, elle a bénéficié du soutien de ses hôtes. «Nous avons eu le soutien de tout ce qui est chefferie de bobo» s’est réjouit Bourahima Sanou.

A.K Sanou/Satgiaire

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire