Seydou Coulibaly, major en tout !

Seydou Coulibaly, commandant de la police municipale de Bobo-Dioulasso

Recruté en 1995 comme agent de police municipale, Seydou Coulibaly a suivi tout le parcours de policier municipal, du certificat d’agent au diplôme d’inspecteur en passant par le brevet de contrôleur de police.

Sorti major de sa promotion à l’issue de sa première formation, en 2002 il sort assistant : major. Contrôleur de police municipale en 2008 : major. Admis au test d’inspecteur de police municipale en 2016, il finit sa formation en juin 2018  avec la mention très bien à sa soutenance : major.

Seydou Coulibaly connait très bien tous les rouages de la police municipale. Comme directeur de la police municipale de Bobo, il n’est pas en fait nouveau à ce poste qu’il a d’ailleurs occupé de 2011 à 2016 avant d’aller à sa formation d’inspecteur de police.

L’actuel commandant de la police municipale de Bobo-Dioulasso Seydou Coulibaly, médaillé d’honneur des collectivités, est marié et père de deux enfants.

C’est un homme chevronné au travail ; il est spécialiste en gestion de crises et catastrophes, également en éducation routière. Parallèlement à sa fonction de directeur de police, il poursuit ses études sur la pollution atmosphérique où il est en année de master.

Les nouveaux défis pour le nouveau directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso, en plus de la mission régalienne d’assurer la sécurité urbaine, consistent en la lutte contre la corruption au sein même de la police municipale à l’heure où celle-là est classée par le REN-LAC, comme l’institution la plus corrompue au Burkina Faso.

Wourodini Sanou

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

2 réflexions sur “Seydou Coulibaly, major en tout !

Laisser un commentaire