Senac 2020 : officiellement ouverte sous le signe des élections apaisées

La 17ème édition de la semaine nationale de la citoyenneté ( Senac) a officiellement ouvert ses portes le lundi 12 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso en présence de la ministre des droits humains et de la promotion civique.

Pour la première Senac hors de Ouagadougou, les organisateurs veulent frapper fort en apportant des innovation majeurs. C’est ainsi qu’à l’ouverture déjà, il a été mis en place un cadre de sensibilisation dénommé : « le repère du citoyen ».

Le lancement de ce cadre de sensibilisation a justement fait office de cérémonie d’ouverture de la Senac 2020.

Dans son adresse, la ministre des droits humains Mamounata Ouattara, a rappelé que la Senac est un cadre qui permet aux différents acteurs de réfléchir et de partager de bonnes pratiques en matière de civisme et de citoyenneté. « Au cours de cette semaine, des activités de sensibilisation et d’information sur les droits et les devoirs du citoyen , les principes de l’État de droit et de la démocratie , les symboles et les valeurs de la nation sont organisées au profit des différentes couches sociales » a-t-elle laissé entendre.

L’édition de Bobo-Dioulasso en effet, se tient dans un contexte où le Burkina Faso  est engagé dans un processus électoral marqué par la crise sécuritaire et la pandémie de la Covid 19. D’où le thème « rôle et responsabilité des différents acteurs pour des élections apaisées dans un contexte de défis sécuritaire et sanitaire ».

Selon la ministre, ce thème fait appel aux différents acteurs à s’engager pour promouvoir la tenue des élections apaisées dans le respect des mesures barrières éditées par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre la Covid 19.

Le président de la chambre consulaire des Hauts-Bassins, Lacina Diawara et l’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso Monseigneur Anselme Titiama SANON sont les co – parrains de la Senac 2020. « En nous désignant comme parrains, le ministère en charge de la promotion civique nous invite à partager notre expérience avec la jeune génération sur les valeurs de la citoyenneté et de la cohésion sociale »,  a déclaré le porte-parole des parrains, Laciné Diawara.

Ces deux personnalités phares de Bobo-Dioulasso ont salué la pertinence des différentes activités qui seront réalisées tout au long de la semaine et qui contribueront à prévenir les conflits électoraux. « Dans nos contrées, les élections donnent le plus souvent lieu à des contestations et des tensions qui mettent à rude épreuve la cohésion sociale et le vivre ensemble » indique le porte-parole des parrains qui salue ainsi, le thème de cette édition de la Senac.

Ben Idriss

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire