Sécurité routière à Bobo : La 2ème édition de la caravane des casques lancée

La 2ème édition de la caravane des casques initiée par Joseph Coulibaly de l’association Pull For Progress a été lancée le samedi 14 mai 2022 avec pour thème : « Implication des communautés dans la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso : quelle stratégie pour une appropriation libre et volontaire ? ». L’activité se déroulera du 14 au 20 mai 2022 et ce, dans l’objectif de promouvoir la sécurité routière et sensibiliser la population au port du casque. La cérémonie de lancement s’est tenue au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso.

Environ 1,35 million de personnes meurent sur les routes de suite d’accidents de la circulation, selon l’OMS. 90% de ces victimes viennent des pays en développement comme le Burkina Faso. Dans la région des Hauts-Bassins, on compte 2 238 cas recensés de traumatismes dus aux accidents sur les voies publiques.

C’est dans le souci de réduire ces accidents par la promotion du port du casque et de la sécurité routière que la caravane des casques est organisée. Dans ses propos, Joseph Coulibaly a affirmé que : « chaque jour nous sommes témoins d’accidents de circulation qui nous concernent directement ou touchent nos parents. On se rend compte que le manque de casque est à l’origine de cela ».

Au programme de cette édition de la caravane des casques, il est prévu une campagne de proximité dans les 7 arrondissements de la ville et dans 10 établissements scolaires et universitaires. L’objectif est de sensibiliser les usagers d’engins à deux roues et de tricycles sur le port du casque et le respect du code de la route. L’association ambitionne d’organiser une promotion des casques avec une réduction des prix à 40%. Le comité d’organisation a du reste reçu en don 221 casques des partenaires.

Au cours de la cérémonie de lancement, le parrain, Professeur Macaire Ouedraogo, a lancé un appel à ses filleuls qui sont pour la plupart des élèves et des étudiants à bien se comporter en circulation. « Un simple geste qui sauve est de porter son casque », selon Professeur Macaire Ouédraogo.

Pendant cette campagne de sensibilisation, le programme prévoit également l’installation d’un club scolaire pour la sécurité routière, des jeux tombola, des parades moto et des panels.

Astride Faouzia Sanou et Djamila Aminata Yé (stagiaires)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap