Sécurité routière : 50 femmes leaders des Hauts-Bassins formées

L’Office National de la Sécurité Routière (Onaser) organise à Bobo-Dioulasso du 16 au 17 mai 2019, un atelier de formation au profit de 50 femmes leaders d’associations féminines de la région des Hauts-Bassins.

Mamadou Ouattara, DG de l’Onaser

L’objectif de cette formation, c’est d’enseigner à ces femmes, les règles de bonne conduite en matière de sécurité routière afin qu’elles soient des relais auprès des membres de leurs associations respectives.

En effet selon le directeur général de l’Onaser, les femmes font parties des couches sociales les plus touchées par les accidents de circulation car ce sont elles selon lui, qui bougent beaucoup plus et ce, dans le cadre de la gestion de leurs activités génératrices de revenus.

C’est au regard de cette situation que l’Onaser, en collaboration avec la banque mondiale, a décidé d’informer, de sensibiliser et de former les femmes sur des règles de la sécurité routière. Toute chose qui permettrait selon le DG de l’Onaser, de minimiser les risques d’accidents de circulation.

Une vue des participantes

48 heures durant, des modules qui s’inscrivent pour la plupart dans la promotion des bonnes pratiques en matière de mobilité surtout urbaine ont été enseignés aux participantes. Ce sont essentiellement l’importance du port du casque ; les différents équipements c’est-à-dire les phares, les feux rouges… ; la nécessité de détenir le permis de conduire (permis A1) pour les engins à deux roues motorisés.

Tout en saluant la tenue de cette session de formation, les femmes souhaitent la voir se multiplier au profit d’autres couches de la société. Mais en attendant, elles promettent d’être des ambassadrices de ce qu’elles ont appris au cours de cette formation de 2 jours dans leurs milieux respectifs. 

A.T

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire