Secteurs 12, 13, 14 et 31 de Bobo : retrait des parcelles non mises en valeur

Les parcelles attribuées dans les secteurs 12, 13, 14 et 31 avant 2010, non encore mises en valeur, seront retirées.  Ainsi en a décidé le conseil municipal de l’arrondissement 3 de la commune de Bobo-Dioulasso en sa 3ème session ordinaire de l’année, tenue les 5 et 6  octobre dernier.

Cette mesure a été acté par l’adoption d’une délibération portant mise en place d’une commission ad ‘hoc pour le retrait des parcelles attribuées avant 2010 dans les secteurs  12, 13, 14 et 31 de l’arrondissement 3 de la commune de Bobo-Dioulasso.

Une décision qui selon le maire de l’arrondissement 3, fait suite à des communiqués qui donnaient aux attributaires des parcelles concernées, le 31 décembre 2019 comme délai de rigueur pour se conformer aux dispositions en vigueur. « Nous avons assez communiqué sur la question et les concernés avaient jusqu’au 31 décembre 2019 pour se mettre en valeur leurs propriétés a indiqué le maire Vinsoum Sanou.

De la grise mine que cette mesure pour susciter, le maire dit comprendre mais ne peut faire autrement. « D’aucuns diront que cette mesure est sévère. Nous le comprenons mais les textes sont clairs sur la question. Si vous êtes attributaire d’une parcelle, vous avez cinq (05) ans pour la mettre en valeur faute de quoi, l’on procède à son retrait » martèle-t-il.

Dans les secteurs ci-dessus cités, indique le maire, « il ya des parcelles attribués depuis plus de 30 ans et qui n’ont toujours pas été mise en valeur ». « En saison de pluie, ces parcelles  deviennent des nids des bandits. Aussi, il y a des personnes de mauvaise intention qui partent construire sur ces parcelles sachant très bien qu’elles ne les appartiennent pas. Et quand surgissent les vrais propriétaires, l’autorité se retrouve devant une équation à plusieurs inconnus à résoudre » a-t-il laissé entendre.

C’est pour entre autre éviter tout ceci que nous avons dit-il, « pris cette délibération pour mettre en place cette commission composé de 10 personnes dont un conseiller par secteur concerné  afin de procéder au retrait des parcelles ».

Le travail de la commission consistera selon lui, au recensement de toutes les parcelles attribuées avant 2010 dans les secteurs concernées et non encore mise en valeur. « Une fois ce travail fini, nous procéderons à leur réattribution quand la mesure interdisant toute opération de lotissement sera levée » a-t-il signifié.

Jack Koné

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire