Secteur 29 de Bobo: une nouvelle école préscolaire pour renforcer le système éducatif

Une délégation composée de membres des conseils municipaux des arrondissements 6 et 7 de Bobo-Dioulasso, a visité une nouvelle école préscolaire, située au secteur 29 (quartier belleville) de la ville. Objectif, féliciter et encourager les promoteurs pour l’initiative. C’était le vendredi 16 octobre 2020.

Améliorer le cadre éducatif de l’enfance au Burkina Faso est la raison qui a amené Caroline Joos Coulibaly, présidente de l’association « No Man Sland », promotrice du centre d’éveil et d’éducation préscolaire (CEEP), « les Cigognes », à réaliser cette infrastructure préscolaire.

Pour le président de l’association « Sitala Faso », Mamadou Coulibaly, Caroline Joos Coulibaly a découvert le Faso, il y a un vingtaine d’années. C’est après avoir constaté un nombre élevé d’enfants en situation de rue, qu’elle a pensé apporter sa part de contribution dans le domaine éducatif au Burkina Faso.

Pour Mamadou Coulibaly, ce projet qui date de trois ans, fait face à d’énormes difficultés dont un problème d’espace. Il fait ainsi savoir que l’école a été construite sur une parcelle urbaine d’habitation.

Photo de famille à l’issue de la visite

Toute chose qu’il trouve anormale. Aussi, souligne-t-il que pour de telles initiatives, la mobilisation des ressources n’est pas aisée au niveau local. « Le présent projet a été financé entièrement par les enfants français, de bonnes volontés et aussi des collectivités qui ont apporté leur aide à l’association en France et en Alsace », a-t-il expliqué avant de se réjouir de la concrétisation du projet. « Nous sommes contents que les bâtiments aient vu le jour et que les élèves aient pu débuter à cette rentrée scolaire» s’est réjouis Mamadou Coulibaly, président de l’association «Sitala du Faso» qui soutient le projet.

Ce dernier n’a surtout pas manqué de saluer les efforts des autorités locales dans l’accompagnement du projet. Et dans ce sens, la première adjointe au maire de l’arrondissement 6, Agnès Silga, a promis au nom de son conseil municipal, de l’espace pour l’extension du centre d’éveil. Par ailleurs, elle a invité les bonnes volontés à soutenir de telles initiatives qui portent les germes de l’avenir du pays.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire