Santé des populations des Hauts-Bassins : les naturothérapeutes s’engagent

Le samedi 19 septembre 2020, l’association des naturothérapeutes des Hauts-Bassins (ANHB) a organisé en son siège situé au secteur 10 (Yeguere) une rencontre avec les journalistes de Bobo pour présenter l’association et ses objectifs.

Selon les Naturothérapeutes, l ‘environnement pollué et les mauvaises habitudes de vie sont à l’origine de nombreux problèmes de santé.

C’est dans un tel contexte que l’ANHB a été créé pour soigner la population par les merveilles de la nature, a travers les méthodes naturelles de santé notamment l’utilisation d’une bonne alimentation (fondement de base d’une santé), des plantes médicinales appropriées, des essences de plantes, des techniques manuelles, des couleurs, des musiques appropriées.

L’ANHB dit ne pas se substituer au vaste système sanitaire du Burkina Faso. Elle veut juste apporter sa modeste contribution pour un Burkina en bonne santé.

La vision de l’ANHB, c’est de promouvoir la médecine naturelle holistique c’est à dire qu’elle prend l’homme dans sa globalité (physique, biologique, énergétique, mentale, émotionnelle…)

Pour mieux sensibiliser les populations sur les bons comportements de base à savoir une alimentation saine, une bonne hygiène de vie et de l’habitat, de bonnes habitudes de vie, pratique d’une activité physique régulière ; l’ANHB organise des conférences sur les techniques utilisées, des ateliers, des séminaires de formation pratique.

Pour mieux se mettre à nouveau, les Naturothérapeutes des Hauts Bassins ont fait appel au célèbre Docteur AKA de la Côte d’Ivoire qui est un expert reconnu en la matière. L’association, à en croire ses premiers responsables, prévoit se doter d’un bosquet.

Ben Idriss

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire