Samorogouan : le conseil régional des Hauts-Bassins dote le village de Karna d’un CEG

La commune rurale de Samorogouan dans le Kénédougou a reçu une délégation composée de cadres du ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales et de ceux du conseil régional des Hauts-Bassins, le samedi 10 Octobre 2020. Objectif, inaugurer un collège d’enseignement général (CEG) réalisé par le conseil régional des Hauts-Bassins au profit du village de Karna.

D’une valeur de plus de 32 millions de FCFA et composé de 4 salles de classes, d’un magasin, d’un bureau et de latrines à 4 portes, le CEG de Karna dans la commune rurale de Samorogouan a été réalisé par le conseil régional des Hauts-Bassins.

L’inauguration de ces nouvelles salles de classes pour le CEG qui n’avait que deux (02) salles de classes auparavant, est un ouf de soulagement pour les parents d’élèves, enseignants et élèves. Toute chose que ces acteurs ont saluée à sa juste valeur.

Officiellement ouvert par le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, professeur Kalifa Traoré, ce CEG est selon ce dernier, le fruit de l’effort du conseil régional des Hauts-Bassins qu’il n’a pas manqué de saluer et d’encourager dans le sens de la promotion de l’éducation dans son ressort territorial. A-t-il ainsi invité les bénéficiaires à faire bon usage du joyau qu’il souhaite voir un jour en lycée.

Les officiels à la remise officiel du CEG aux acteurs

Vice-président du conseil régional des Hauts-Bassins, Harouna Barro, a fait savoir que la construction du CEG de Karna répond à un besoin exprimé par les différents acteurs du domaine éducatif de la localité. Pour lui, cette action s’inscrit également dans la dynamique de la politique éducative du conseil régional des Hauts-Bassins.

Satisfaits, certes mais les acteurs de l’éducation de la zone n’ont pas manqué de faire des doléances auprès de leurs visiteurs du jour. Et de ces préoccupations, l’on a pu noter un besoin d’électrification du collège, le besoin d’un bâtiment administratif et plus d’enseignants.

Un forage et une salle de professeurs font également partie de la liste des principales doléances des acteurs éducatifs au profit du nouveau CEG de Karna.

Rolande Soubyabiga/stagiaire (De retour de Samorogouan)

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire