Saccage des installations à la mine de Houndé : Une enquête ouverte “pour situer les responsabilités”

L’ouverture d’une enquête judiciaire a été annoncée et ce, pour situer les responsabilités dans le saccage des installations à la mine de Houndé. Les interpellations ont même commencé. C’est l’information donnée par le porte-parole du gouvernement, à sa sortie du conseil des ministres de ce mercredi 18 mai 2022.

Le porte-parole du gouvernement n’a pas manqué de condamner cette « manière des orpailleurs d’exprimer leur mécontentement ». « Même quand on n’est pas content, il y a des voies de recours »  a-t-il déclaré.

Aussi, l’information selon laquelle les forces de l’ordre n’ont pas agi pour empêcher la destruction des installations de la mine a été démentie par le ministre, porte-parole du gouvernement. « Les forces de l’ordre ont agi pour sécuriser la mine. A l’heure où je vous parle, la mine est sécurisée » a-t-il rassuré.

Pour rappel, c’est au cours de la journée du mardi 17 mai 2022 que des orpailleurs, mécontents, s’en sont pris aux installations de Houndé Gold Operation (HGO). S’il n’y a pas eu de perte en vie humaine, les dégâts par contre, sont énormes.

On dénombre selon le porte-parole du gouvernement, 7 blessés ; 30 véhicules, 40 motos du personnel, 10 engins, 13 magasins et 10 conteneurs ont aussi été incendiés. « Le gouvernement attend les résultats de l’enquête judiciaire qui sera ouverte, pour situer les responsabilités » a-t-il rassuré.

Ouest Info/La redaction

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap