Roch Kaboré: « Ceux qui disent que notre bilan est catastrophique ne sont pas de bonne foi »

Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a officiellement lancé sa campagne présidentielle et législative à Bobo-Dioulasso, le 05 novembre 2020. Cette cérémonie qui a connu la présence du candidat du parti Roch Marc Christian Kaboré, a été une occasion pour ce dernier de parler de son bilan à ses partisans. C’était face à des milliers de partisans et sympathisants du parti.

Initialement prévu pour le samedi 31 octobre 2020, c’est finalement dans l’après midi de ce jeudi 05 novembre 2020 que la campagne du MPP a été lancé à Bobo-Dioulasso.

Ainsi, le président sortant et candidat à sa propre succession a survolé son bilan quinquennal qu’il juge positif et ce, malgré des crises multiformes. « Nous nous sommes battus contre l’adversité notamment le terrorisme, la fronde sociale, le covid-19 et nous nous sommes en sortis. Nous n’avons pas cédé. Pour preuve, on a du concret sur le terrain. Ceux qui disent que le bilan de notre quinquennat est catastrophique ne sont pas de bonne foi car si c’était le cas, ils auraient quitté le pays. Je dirais que c’est même une insulte au peuple burkinabè », s’est-il adressé aux militants et sympathisants présents au meeting.

Pour le président du MPP par ailleurs directeur national de campagne, Simon Compaoré, l’élection présidentielle de 2020, est un moment de confirmation du leadership du président Kaboré. « En 5 ans, le président Roch Marc Christian Kaboré a su gérer le pays avec intelligence et beaucoup de tact. C’est donc le président qu’il faut pour le développement du Burkina Faso » s’est satisfait Simon Compaoré du quinquennat 2015-2020 de Roch Marc Christian Kaboré.

Se prononçant sur le développement de la ville de Bobo-Dioulasso, Roch Marc Christian Kaboré a évoqué des efforts de développement dans plusieurs domaines même s’il est conscient qu’il reste encore beaucoup à faire pour que Bobo soit véritablement la capitale économique du Burkina Faso.

Pour ce faire, il a invité les populations, militants et sympathisants des Hauts-Bassins à lui renouveler leur confiance pour un nouveau contrat social.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire