Rentrée scolaire : le ministère du commerce veut avoir un œil sur les prix des fournitures

En ce début d’année scolaire, le ministère du commerce veut avoir un œil sur le prix des fournitures scolaires. Pour ce faire, le Ministre Arouna Kaboré a lancé ce 14 septembre 2020 à Ouagadougou, la campagne de contrôle des prix des fournitures scolaires.

Chaque année, à l’approche de la rentrée scolaire et académique, le ministère du commerce organise une opération de contrôle des prix des fournitures scolaires. La tradition a été respectée en ce début d’année scolaire 2020-2021.

Avant d’entamer les activités de contrôle sur le terrain, le ministre du commerce, Arouna Kaboré a expliqué le bien-fondé d’une telle action. Il a affirmé qu’elle vise à « vérifier l’application de la réglementation en matière du respect des prix, de la procédure d’importation, le respect de la facturation, de la publicité etc ».

C’est la Brigade mobile de contrôle et la Direction générale en charge des prix qui ont mené les actions de contrôle. Ce sont les boutiques (détaillants) du centre-ville et celles du quartier Zogona et 1200 logements qui ont été visitées.

Au constat, certaines boutiques semblent être en règles tandis que d’autres présentent des insuffisances dans le respect de la réglementation. Et des dires de Mamadou Yaméogo, inspecteur des prix, « il faut attendre d’approfondir les contrôles avant de dire que telle boutique ou telle autre ne respecte pas la règle. Les librairies ont été invitées à fournir les documents afférents à leur boutique demain à 9h. C’est à la suite des contrôles liés à ces documents qu’on pourra trancher ».

Les commerçants contrôlés ont, dans l’ensemble, salué la mission de contrôle. Après cette étape auprès des détaillants, le prochaine contrôle portera sur les importateurs, a informé l’inspecteur Yaméogo.

Il faut noter que ces actions de contrôle sont prévues se mener sur toute l’étendue du territoire, et ce, jusqu’au 30 novembre 2020.

Le ministre du commerce a invité les consommateurs à dénoncer toutes pratiques illicites en matière de commerce des fournitures scolaires aux numéros verts : 80 00 11 84/ 80 00 11 85/ 80 00 11 86.

Cheick Ahmed Traoré

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire