Renforcement des capacités des représentants des populations clés : REVS PLUS recherche un (e) consultant (e)

image_pdfimage_print

                             « RIPOSTE : LA VOIX DES POPULATIONS CLÉS »

Appel à manifestation d’intérêt :  l’ONG Responsabilité Espoir Vie Solidarité (REVS PLUS) recherche un (e) consultant (e) pour la finalisation d’une boite à outils de renforcement des capacités des Représentant Populations Clés dans 4 CCM d’Afrique Francophone (Burkina Faso-Burundi-Mali-Ile Maurice).

I            CONTEXTE

L’épidémie du VIH continue d’avoir un impact disproportionné sur les populations clés avec des prévalences au-dessus de la moyenne nationale. En Afrique francophone, la lutte contre le sida reste une urgence sanitaire, en priorité pour les populations clés (PC) car elles accèdent difficilement aux soins de santé du fait, entre autres, de facteurs tels que le rejet social, la discrimination, criminalisation les politiques et programmes inadaptées aux besoins des personnes concernées.

Afin de lever ces obstacles, le Fonds Mondial et les partenaires au développement recommandent aux Etats d’adapter leurs services aux besoins spécifiques de ces populations et d’investir dans des programmes qui remédient aux causes sous-jacentes de l’inaccessibilité à la santé et aux droits. Le meilleur moyen d’y parvenir est de faire participer les populationsclés à l’élaboration, à la mise en œuvre et à la surveillance de ces services de santé, de même qu’aux décisions politiques qui les concernent.

Rappelons que l’avènement du Fonds Mondial (FM) de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose a permis de rendre obligatoire la présence des PC dans les CCM, le FM a permis la création de la fonction de Représentants des Populations Clés (RPC) au CCM, incarnant l’implication des personnes concernées, afin que la richesse de l’expertise communautaire nourrisse les CCM.

Bien que dans plusieurs pays, le CCM sert de point d’entrée aux PC pour interagir avec des responsables des politiques et des décideurs, leur capacité et marge d’influence sur ces instances est le plus souvent très limitées.

En parallèle, les systèmes de gouvernance sanitaires très souvent ne sont pas bien préparés à interagir avec les PC (stigmatisation/discrimination). De la même manière, les RPC peuvent ne pas être en mesure de participer à l’élaboration des plans nationaux et de la demande de financement adressée au FM, de même que pendant les étapes d’établissement de la subvention, faute des compétences techniques pour comprendre les données et les programmes, par exemple. Il s’agit là, entre autres, des difficultés qui entravent la participation significative des RPC à la définition et à l’implémentation des subventions.

Pour contribuer au changement du paradigme : passer de la simple représentation ou consultation des PC au CCM à une force de proposition au sein des CCM ; l’ONG REVS PLUS et quatre structures associatives (ARCAD-Santé PLUS, PILS, ANSS) toutes membres de Coalition PLUS implémentent en collaboration avec AGCS PLUS depuis avril 2019 un projet de renforcement des capacités des RPC dans 4 CCM d’Afrique Francophone (Burkina Faso, Mali, Burundi, Ile Maurice).

Le projet dénommé RIPOSTE : « la voix des populations clés », financé par Expertise France, se veut de contribuer à la structuration de l’expertise communautaire sur les besoins PC en santé et droits vers les RPC pour une meilleure prise en compte de leurs besoins dans les programmes et subventions du FM.

Et pour le déploiement de cette expertise vers les RPC, il faut nécessairement entre autres développer des outils d’accompagnement et de renforcement des capacités dédiés et adaptés afin que les RH d’accompagnement communautaire (les RIPOSTEURS pour la fin de l’épidémie dynamique) puissent transmettre aux RPC les connaissances et les compétences, de même que de faciliter l’apprentissage mutuel, la maîtrise des informations stratégiques, les systèmes de données pour une meilleure prise en compte de leurs besoins dans les programmes et subventions du FM. 

La mise en œuvre du projet Riposte prend fin en 2022. Afin de poursuivre les actions entamées sur le terrain, et de pérenniser les acquis, notamment dans le contexte d’élaboration la nouvelle stratégie du FM 2023-2028, il faut entamer la réflexion sur un Riposte Extended (riposte 2). 

II            DESCRIPTIF DE L’EXPERTISE

Objectifs de l’expertise

L’objectif de l’expertise est double : 

  1. Appuyer le projet RIPOSTE à la finalisation d’une boite à outils de renforcement des capacités des Représentants des Populations Clés dans les CCM ;
  2. Accompagner le projet RIPOSTE dans sa réflexion vers une phase 2 de celui-ci.

De façon spécifique il s’agit d’appuyer le projet à :

OS1 : Finaliser les outils de structuration de l’expertise terrain PC, de mobilisation communautaire PC et d’accompagnement du plaidoyer ;

OS2 : Capitaliser les actions /les bonnes pratiques à valoriser dans la mise en œuvre du projet auprès des PC ;

OS3 : Elaborer un plan d’action par sous-catégories de populations clés en collaboration avec le réseau thématique (AGCS PLUS) pour Riposte Extented.

Résultats attendus de l’expertise

R1 : Des outils de structuration de l’expertise terrain PC, de mobilisation communautaire PC et d’accompagnement du plaidoyersont finalisés en collaboration avec l’équipe du projet RIPOSTE ;

R2 : Des actions /bonnes pratiques du projet à valoriser auprès des PC sont capitalisées ; R3 : Un plan d’action par sous-catégories de populations clés en collaboration avec le réseau thématique (AGCS PLUS) est conçu avec l’équipe du projet RIPOSTE dans l’optique d’un Riposte Extented.

Durée de l’expertise

La durée totale de la consultance est estimée à 33 jours maximum et se terminera au plus à tard le 19 Septembre 2021.

III            PROFIL RECHERCHE

L’expertise sera menée par un (e) consultant (e), en collaboration avec l’équipe de coordination du projet.

L’expert (e) devra justifier :

  • de compétences et connaissances en plaidoyer communautaire
  • d’une expérience de plus 10 ans d’expertise communautaire
  • de savoir-faire en matière d’appui technique et de structuration du plaidoyer dans les associations communautaires de lutte contre le Sida au Sud.

IV            CALENDRIER

DatesEtapes
02 août 2021Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt
14 août 2021Date limite de dépôt des CV des consultants-es
15 et 16 août 2021Sélection des évaluateurs Cadrage Contractualisation
14 Septembre 2021– Remise des livrables provisoires :  o Boîte à outils,  o Document de capitalisation  o Plan d’action
16 Septembre 2021–      Remise des livrables finaux
19 Septembre 2021–      Réunion de restitution des livrables
    

Cet appel à manifestation d’intérêt est destiné à identifier des consultants-es. A l’issue de cet appel, une sélection sera opérée.

Si vous souhaitez manifester votre intérêt, merci de bien vouloir envoyer votre CV et un courrier électronique jusqu’au samedi 14 août 2021 à l’attention de SOME K. Victor Ghislain ([email protected] ), SOME Jean Clément ([email protected] ) et Serge Douomong ([email protected] )

Attention : il est demandé un CV actualisé et synthétique, dans lequel vous aurez surligné les éléments spécifiques que vous jugez utiles pour apprécier votre candidature

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.