Remplacement du maire de Houndé : « Nous sommes victimes de machination politique » Dissan Boureima Gnoumou

Les 14 et 25 mai 2021 deux sessions extraordinaires destinées à remplacer le Maire de Houndé ont échoué.

Le Ministère de l’administration veut utiliser une autre méthode qui n’est pas dans la loi pour atteindre ses objectifs.

Je rejette catégoriquement ces méthodes qui montrent clairement que l’administration publique est utilisée à des fins de règlement de comptes politiques.

La population de Houndé est témoins du fonctionnement normal des services de la Mairie jusqu’à présent.

En ma qualité de Maire et Président du Conseil municipal, je constate que:

1- Le MATD veut faire un coup d’état à l’exécutif local de Houndé.

2- Nous sommes en présence d’une forfaiture sans précédent dans l’histoire politique de notre pays.

3- Il y’a un sabotage organisé contre l’élan de développement de notre Commune.

Je rappelle que Hounde a été désignée première de toutes les Communes urbaines du Burkina Faso pour le prix COPEGOL 2020.

La commune a été lauréate du prix des villes en décembre 2020.

Le Maire que je suis a été lauréat du prix africain de développement (PADEV) à Kigali au Rwanda en 2018.

L’ensemble de ces distinctions indiquent que notre collectivité est résolument tournée vers le développement.

Alors que nous nous acharnons pour maintenir ce cap, nous sommes victimes de machination politique.

Dissan Boureima Gnoumou, maire de Houndé sur sa page Facebook

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire