Réconciliation nationale: L’association “buud nooma” des forgerons veut apporter sa contribution

image_pdfimage_print

Ce dimanche 27 juin 2021, l’association buud nooma (ABNF) des forgerons a tenu sa première assemblée générale à Bobo-Dioulasso sous le thème « rôle et place des forgerons dans un contexte de réconciliation nationale ». A travers cette rencontre l’ABNF veut affirmer sa disponibilité à accompagner le gouvernement sur le sentier de la réconciliation nationale au Burkina Faso.

Se connaitre entre forgerons du Burkina Faso, expliquer les différentes activités de l’association et faire savoir à l’Etat burkinabè la disponibilité de l’ABNF à l’accompagner dans le processus de réconciliation nationale. C’est le but visé par l’association buud nooma des forgerons en initiant cette assemblée générale dans la cité de Sya.

Selon le président du comité d’organisation de cette assemblée générale, Boureima Belem, le Burkina Faso est en train de traverser une période difficile. Et la mission ancestrale des forgerons étant non seulement de travailler le fer pour le besoin des travaux champêtre et de la terre, mais aussi de mener des actions de médiation en cas de conflit entre deux personnes, deux groupes de personnes ou deux villages, Boureima Belem estime que cette catégorie socioprofessionnelle peut apporter sa contribution à la réconciliation nationale.

Il fait ainsi savoir que si toutefois son association est consultée pour son apport en termes d’idées, elle serait prête à partager son expérience et son savoir-faire pour la réussite de la mission car ajoute-t-il, cette assemblée générale vise à mettre la main à la pâte pour réussir la mission de réconciliation nationale engagée par le gouvernement. « Le Burkina Faso, frappé partout sur son territoire par des terroristes sans foi ni loi, occasionnant la perte en vies humaines et des déplacés internes a plus que besoin de l’union de toutes ses filles et fils pour mener ensemble la lutte pour la sécurité, la stabilité politique et sociale du pays », s’est-il montré convaincu.

A noter que l’objectif principal de l’association est de renforcer les liens de fraternité, d’amitié, de solidarité entre ses membres; d’assurer la défense de leur honneur et de leurs intérêts moraux et matériels, de sauvegarder les valeurs de la caste partout où elle exerce son action au Burkina Faso.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.