Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina : le mouvement  » Je suis Burkina  » face aux forces vives de Bobo

Le vendredi 17 janvier 2020, le Mouvement  » Je suis Burkina  » a rencontré à la maison de la culture de Bobo les forces vives de la ville de Sya. Objectif, présenter le mouvement et ses objectifs qui tournent principalement autour de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.

La population de Bobo-Dioulasso a massivement répondu à l’appel du Mouvement « Je suis Burkina ». Toute chose qui a réjoui le coordonnateur du Mouvement Abdoul Aziz Bougma et la  »princesse » Julie Congo qui ont présidé la cérémonie.

Le coordonnateur Abdoul Aziz Bougma

« Nous sommes ici à Bobo pour parler cohésion sociale et réconciliation nationale dans notre pays. Plusieurs fois, nous avons organisé des activités à Ouagadougou. Suite à des recommandations émanant de ces activités, le Mouvement a décidé de répandre ses activités à l’intérieur du pays. C’est ainsi que nous avons initié ces sorties à travers les régions. Aujourd’hui nous sommes à l’étape de Bobo et la mobilisation nous réconforte », a déclaré le coordonnateur national du mouvement dès l’entame de ses propos.

Poursuivant, il a expliqué que la présente rencontre vise à créer un cadre d’échanges avec les forces vives de Bobo afin de recueillir leurs propositions sur le thème de la rencontre. Ainsi par plusieurs actions du genre, l’association se propose d’œuvrer à susciter le patriotisme et l’engagement citoyen de tous les burkinabè.

Au nombre des activités déjà menées par le Mouvement, on peut citer un panel organisé sous le thème « Cohésion sociale et sécurité nationale : contribution de la jeunesse ». Aussi, l’association a, compte tenu de l’ampleur des attaques terroristes, organisé avec l’accompagnement du ministère de la défense nationale, une cérémonie de compassion et de soutien aux victimes et familles endeuillées

 »Je suis Burkina » a également organisé une rencontre de haut niveau avec les organisations de la société civile, les chefs coutumiers et les leaders d’opinion. Le thème de ce cadre de concertation était « lutte contre les attaques terroristes au Burkina Faso : contribution des OSC et des leaders d’opinion ».

Les forces vives de Bobo se sont fortement mobilisées

Et c’est suite aux recommandations de cette rencontre de haut niveau qu’il a été décidé d’organiser des rencontres d’échanges dans les 13 régions du pays pour récolter les avis et propositions de tous les burkinabè et ce, dans le seul but de trouver des solutions idoines pour une paix durable au Faso.

Selon le coordonnateur Abdoul Aziz Bougma « les différentes propositions qui seront retenues dans les différentes régions seront compilées dans un rapport qui sera transmis à qui de droit pour que cela puisse aider à solutionner les crises que traverse le pays depuis maintenant quelques années.

Notons que le Mouvement  »Je suis Burkina » est une organisation non gouvernementale, laïque et apolitique. Son domaine d’action est la promotion de la paix, de la tolérance et du vivre-ensemble.

Biko

Laisser un commentaire