Recensement des habitats aux secteurs 33 et 24 de Bobo: vers un accord entre le maire et la chefferie de Borodougou

Le maire de l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso s’est rendu dans le village de Borodougou accompagné d’une forte délégation dans la matinée de ce vendredi 15 janvier 2021. Objectif,  échangé avec la notabilité coutumière de ce village en vue de trouver une solution au problème rencontré lors du recensement des habitants du non loti du secteur 33. Ainsi, le chef du village et son entourage ont donné leur avis sur la conduite du processus avant de marquer leur accord pourrait une reprise de l’opération.

Présenter ses vœux de nouvel an et mieux, expliquer l’idée du recensement des habitats spontanés du secteur 33 à la chefferie de Borodougou est le principal objectif du maire Bakoné Millogo en se rendant à Borodougou dans la matinée de ce lundi 15 janvier. A-t-il ainsi expliqué au chef que l’opération de recensement qu’avait envisagé le conseil municipal de l’arrondissement 4 n’est nullement un projet de lotissement comme les rumeurs le prétendent.

Pour lui, il s’agit de connaître le nombre d’habitats dans cette  zone afin de faire prendre en compte certains résidents de la zone non lotie concernée par les promoteurs immobiliers qui opèrent dans la localité. Chose qui allait selon le maire, faciliter un éventuel lotissement si toutefois la mesure de suspension venait à être levée.

Un projet que la chefferie de Borodougou de laquelle relève les non lotis des secteurs 33 et 24 a salué à sa juste valeur. Le chef et ses notables ont cependant déploré le manque de communication autour de l’opération.

Ce qui a probablement selon eux, fait mal comprendre le projet aux contestataires. Désormais bien compris et mieux impliqué, la notabilité de Borodougou s’est dite prête à accompagner le processus pour son aboutissement.

D’ores et déjà, elle entend entamer les démarches nécessaires allant dans ce sens afin de faciliter l’opération qui vise selon le chef et ses collaborateurs, le développement de leur localité.

Pour eux, avec la franchise affichée du maire et son conseil, aucune mauvaise foi ne pourrait entraver cette fois-ci le bon déroulement de l’opération de recensement voulu par le conseil de l’arrondissement 4 de Bobo-Dioulasso.

Abdoulaye Tiénon (Ouest-info.net)

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire