Ramadan 2022 : A Bobo, les musulmans ont prié pour la paix au Faso

Ce lundi 2 mai 2022, à l’instar des autres localités du pays, les fidèles musulmans de Bobo-Dioulasso ont célébré la fête de l’Aid El Fitr marquant la fin du mois de ramadan. C’est la place Wara Wara qui a accueilli les fidèles musulmans de Bobo-Dioulasso pour la prière officielle dirigée par l’imam de la grande mosquée de Dioulasso Bâ, Siaka Sanou. Les fidèles chrétiens de même que les autorités de la région et le président de l’assemblée législative de transition ont assisté à cette prière en signe de soutien aux musulmans.

Et c’est par une séance de lecture de coran, des prières, des bénédictions, des douas, des invocations que ces derniers ont marqué cette édition 2022 de ramadan.

Au nom du président de la communauté musulmane, l’imam Ibrahim Dembélé indique que la fête de l’Aid El Fitr est un grand moment pour Dieu d’accorder aux musulmans sa miséricorde.

Pour ce faire, il s’est estimé de voir que ce mois béni se soit bien terminé. « L’imam de la grande mosquée de Dioulassobâ a prié pour la nation. Puisse Dieu exaucer ces prières pour le retour de la paix au Faso » a souhaité Ibrahim Dembélé avant de préciser que « Si vous vous souvenez, chacun de nous a jeûné individuellement chez lui et aujourd’hui on se retrouve tous au même endroit pour prier le bon Dieu afin que nos vœux soient exaucés. C’est donc dire que les prières individuelles mis ensemble peuvent résoudre beaucoup de problèmes. Et c’est notre souhait pour cette prière de ce matin ».

Moussa Koné (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap