Province de la Léraba : des femmes prêtes à entrer dans la vie politique

Un atelier de sensibilisation en faveur de l’engagement des femmes à la vie politique a connu son épilogue ce jeudi 2 juillet 2020 à Sindou, dans la Léraba. Organisé par les députés Lassina Ouattara et Lona Charles Ouattara, avec l’appui du programme commun d’appui à l’assemblée nationale (Procab), cet atelier a été axé, comme l’a souligné l’honorable Lassina Ouattara sur l’engagement, la responsabilisation et le leadership des femmes en politique. Au nombre de 30 au total, ces femmes ont, 48 heures durant bénéficié non seulement de cette sensibilisation, mais aussi des témoignages de femmes ayant osé se lancer dans ce domaine.

Les deux députés de la province et le responsable du PROCAB

Il y a un grand intérêt à initier les femmes pour leur engagement à la vie politique selon le député Lona Charles Ouattara, car se référant, dit-il à une étude des Nations Unis, au plan mondial, les 2/3 des travaux sont exécutés par les femmes.

Et à ce titre, il serait approprié de les mettre au-devant de la « destinée de nos Etats », à en croire ses propos. Mais pour cela, ajoute-t-il, il faut qu’elles s’intéressent à la politique. D’où la tenue de cette activité.

Au sortir de cet atelier, c’est avec satisfaction que Habibata Nana/Traoré, une participante dit être prête à relayer l’information claire et juste aux autres femmes de sa localité pour qu’elles soient armées à affronter les prochaines campagnes électorales, grâce aux enseignements tirés de cette rencontre.

Habibata Nana/Traoré se dite satisfaite de la formation

A ce propos, l’honorable Lassina Ouattara, précise que cette initiative n’est en aucun cas une pré-campagne, il s’agit d’une « coïncidence » si elle s’est tenue à l’orée des échéances électorales, à en croire ses propos. Ce sont des activités, souligne-t-il, prévu par le Procab.

Notons que ces participantes, pour la plupart, responsables d’associations, viennent s’ajouter à celles formées quelques jours plutôt dans la Comoé, suivant la même dynamique, portant ainsi à 60 le nombre de femmes sensibilisées à la vie politique dans les Cascades.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire