Province de la Comoé : la participation des femmes à la politique au cœur d’un atelier à Banfora

Il s’est ouvert ce 29 juin 2020 à Banfora, un atelier de sensibilisation en faveur de l’engagement des femmes dans la vie politique dans la province de la Comoé. Prévu pour se tenir sur 2 jours, cette activité organisée par les députés Bassiri Sirima et Ladji Coulibaly avec le soutien du programme commun d’appui à l’assemblée nationale, vise à dégager les difficultés entravant l’implication des femmes dans la politique afin de trouver des solutions à cet état de fait.

La femme joue un rôle très important dans l’équilibre de la société selon l’honorable Ladji Coulibaly. Mais la plupart du temps, souligne-t-il, celle-ci rencontre d’énormes difficultés dans la prise en compte de ses préoccupations et aspirations dans les politiques publiques.

La question de la participation de la femme à la vie politique, ajoute-t-il, est une préoccupation générale qui interpelle l’ensemble des acteurs de la vie publique, « qu’il soit décideur ou simple citoyen ». D’où la tenue de ce présent atelier.

Cet atelier, « interactif », est le lieu où les participantes pourront exposer les difficultés quant à leur intégration du monde politique et bénéficieront en retour de non seulement, des propositions de solutions, mais aussi de témoignages de femmes qui ont pu se faire une place dans le domaine de la politique.

Il faudrait ici, selon le député, prioriser l’auto-motivation de la gente féminine dans cette participation active à la vie politique. Car à en croire les statistiques données par le député Ladji Coulibaly, les femmes y sont faiblement représentées. Au niveau local particulièrement, affirme-t-il, en 2016 on notait seulement 9 femmes maires sur les 370 communes et arrondissements que compte le pays.

L’honorable député Ladji Coulibaly

Quant à la province de la Comoé, déplore l’honorable Ladji Coulibaly, la situation n’est guère reluisante car la province ne compte aucune femme député ni maire.

Au nombre de 30, ces femmes présentes à cet atelier d’échanges et de sensibilisation sont issues des différents départements de la province de la Comoé et ont été sélectionnées sans distinction de parti politique, à en croire l’honorable Ladji Coulibaly.

Elles sont pour la plupart, membres ou responsables d’association mais aussi des élèves et des politiques.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire