Promotion immobilière : ce que pense Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement 4 de Bobo

image_pdfimage_print

Le conseil de l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso, lors de sa dernière session ordinaire de l’année 2020, a donné son avis pour l’aménagement d’espaces dans certains villages de l’arrondissement.

Ces genres de délibérations qui tournent autour des sociétés immobilières font le plus souvent des gorges chaudes au sein de la population qui pense que le ministère en charge des aménagements devrait réglementer le secteur.

Sur la question, le maire Millogo se défend : « A ce jour, aucun document émanant du ministère de l’habitat n’est arrivé à notre niveau pour nous signifier d’arrêter de prendre des actes de délibérations concernant les sociétés immobilières. Nous sommes une administration qui doit respecter les règles administratives. Quand quelqu’un dépose un dossier de demande de délibération, nous sommes obligés de l’insérer dans nos projets d’ordre du jour pour pouvoir le faire passer au Conseil. C’est aussi le droit de la personne parce que son activité c’est la Promotion immobilière. Quitte aux conseillers de valider son projet ou de le rejeter. Nous pensons que le ministère est en train de mûrir un texte qui viendra encadrer le secteur des sociétés immobilières. Mais en attendant, nous ferons avec ce que nous avons sous la main ».

Ben Idriss (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.