Projet 40 mille logements sociaux à Bobo : 2 sites officiellement remis à des promoteurs immobiliers

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme présidentiel de 40 mille logements sociaux, la commune de Bobo-Dioulasso bénéficie pour la première tranche, de la construction de 900 logements sociaux. Et ce sont les sites de Logofourousso et de Samangan dans l’arrondissement 6 qui ont été retenus pour ce projet. Le lundi 1er juin 2020, le Haut Commissaire du Houet a procéder sur place, à la remise officielle du site aux promoteurs immobiliers chargés de les réaliser.

Selon le maire de l’arrondissement 6 qui abrite ces 2 villages, l’obtention du site «  a connu des gorges chaudes tant à l’intérieur de la ville de Sya que sur le plan national ».

Aujourd’hui, à travers cette cérémonie, les promoteurs immobiliers sont rassurés car «  il est dit à quelque part que nous avons arraché de force les terres aux paisibles populations ». « Il n’en est pas question. Tout simplement il ya des gens qui se donnent le loisir de perturber l’action que nous menons », a renchérit le maire, qui demande à l’autorité de s’assumer « pour que les promoteurs immobiliers soient accompagnés et rassurés pour mener à bien leur travail ».

Le représentant du programme présidentiel a abondé dans le même sens. « Il ya eu des démarches claires en direction des populations. Tous ceux qui ont cédés leurs sites l’ont fait sans aucune obligation. Ils ont tous pris des fiches de cession et ont tous été dédommagés » a-t-il rassuré.

C’est pourquoi le Haut Commissaire du Houet Lamine Soulama dit être là au nom du gouverneur et de l’ensemble du gouvernement pour rassurer les populations des 2 villages, de la commune de Bobo et de l’ensemble du pays que les logements qui seront construits sur ce site rentrent bel et bien dans le cadre du programme présidentiel. «  A un certain moment, il ya des individus qui ont affirmés que ce sont des promoteurs immobiliers qui étaient venus faire leur propre affaire. Il n’en est rien », a- t- il rassuré.

Processus désormais lancé

A partir de cet acte, les promoteurs immobiliers vont construire ce qu’on appelle des villas témoins.

Pour la construction des 900 logements, ce sont 3 promoteurs qui ont choisis, dont 2 étaient présents à la cérémonie de lancement. Chaque promoteur aura droit à 300 logements sociaux.

L’aménagement a tenu compte de 2 types de logements. Les villas de types F 3 ou logements sociaux font 2 chambres, un salon, une douche interne et une cuisine interne, le tout bâtit sur une superficie d’environ 200 m2 et va coûter 7 millions 500 mille F CFA.

Les villas de types F4 font 3 chambres, un salon, deux douches internes et une cuisine, bâtit sur une superficie de 240 m2 pour un coût de 16 millions de F CFA.

Selon Yacouba Dié, le coordonnateur du programme 40 mille logements , ces prix sont bien étudiés et défient toute concurrence dans la sous région.

Les logements sont réalisés en mode PPP. L’état mobilise les sites et les met à la disposition des promoteurs immobiliers qui mobilisent ses ressources pour construire.

Biko

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire