Programme d’autonomisation des jeunes 2018: 77 022 demandes enregistrées

Le coordonnateur du Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF), Soumaila Bitibaly, entouré de ses collaborateurs, a animé une conférence de presse le jeudi 14 février 2019. L’objectif était de rendre public les résultats de la 2ème édition de l’appel à projet dudit Programme.

Pour un besoin de financement de 62 068 962 320 francs Cfa, se sont plus de 77 022 demandes qui ont été enregistrées dans les 45 provinces du pays et sur la plateforme du site web du programme pour les titulaires d’un diplôme Bac+2 au moins au cours de la réception des dossiers de cette 2ème édition qui s’est déroulée du 5 au 18 octobre 2018.

Sur la base d’une enveloppe de 5,1 milliards de nos francs et de critères prédéfinis, à en croire le coordonnateur Soumaila Bitibaly, 4 comités ont procédé à la sélection des dossiers en fonction des guichets.

En fin de compte, ce sont 11 049 micro-projets de jeunes et de femmes qui ont été sélectionnés dans l’ensemble des 13 régions du pays sur une prévision de 10 000. 6613 de ces micro-projets sont portés par les femmes et 488 par les personnes vivant avec un handicap.

S’agissant de la répartition des 11 049 microprojets retenus, au niveau du guichet de «15 à 35ans», se sont 3 209 dossiers reçus dont 36,69% pour les femmes. Le guichet de «18 à 60ans» 4 619 dossiers reçus soit 100% femmes, celui de «36 à 50ans» se sont 2 256 dossiers reçus soit 21,68% de femmes et enfin le guichet des dépôts en ligne de «15 à 45ans» a enregistré 965 dossiers dont 33,99% de femmes. «L’on note également que les microprojets relatifs à la transformation des produits locaux, l’agriculture, le commerce des céréales, l’élevage ont reçu une bonne côte dans le traitement des dossiers» a déclaré le coordonnateur du PAE/JF.

M. Bitibaly a fait savoir que, pour l’analyse des dossiers, les comités étaient composés par des agents des fonds partenaires, ceux des ministères en charge de la Jeunesse, et de la Femme entre autres qui ont émis leurs avis sur les différents dossiers.

Ils se sont basés sur les critères tels que le caractère innovant, la qualité de la garantie, la rentabilité du projet, les projets à forte potentialité économique et de création d’emplois, entre autres.

Le coordonnateur du PAE/JF a porté à la connaissance du public que, les promoteurs sélectionnés recevront des SMS ce vendredi 15 février pour leur annoncer leur admission au prêt PAE et la liste des gagnants sera également affichée sur les sites où les dépôts des dossiers ont eu lieu. «Les promoteurs des autres provinces doivent se rendre dans les directions régionales et provinciales des ministères en charge de la Jeunesse et de la

Femme pour consulter leurs listes» a précisé le coordonnateur.
Par ailleurs, M. Bitibaly a tenu à souligner qu’avant d’entrer en possession de leur argent, les sélectionnés devront se soumettre à certaines obligations du processus de décaissement qui seront assurés par les fonds partenaires (FASI, FAPE, FAARF et le FAIJ).

Wendlasila Savadogo, correspondant à Ouaga

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire