Prix André Gouazé du CAMES: le burkinabè Sosthène Aimé Ouédraogo, lauréat 2020

La 20ème session du CAMES s’est tenue en novembre 2020 au Congo Brazzaville. Comme de coutume, le prix André Gouazé était au rendez-vous de cette session et c’est un burkinabè qui a remporté cette prestigieuse récompense  de la recherche dans le domaine des sciences de la santé.

Il s’appelle Sosthène Aimé Ouédraogo. Il est enseignant chercheur à l’université Joseph Ki-zerbo et spécialiste de l’anatomie et cytologie pathologiques.

C’est bien lui, le lauréat 2020 du prix André Gouazé de la session 2020 du CAMES, tenue au Congo Brazzaville en novembre dernier. Ainsi il a été présenté à toute la communauté universitaire lors de la 2ème journée nationale de reconnaissance des mérites des promus du CAMES 2020.

Pour le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Alkassoum Maïga qui a présidé la cérémonie, Sosthène Ouédraogo est une fierté nationale burkinabè.

C’est selon lui, une preuve que la recherche avance et produit des résultats concrets au Burkina Faso.

Pour ce faire, il a invité les pairs du lauréat à emboîter ses pas afin de déconstruire tous les préjugés dont souffre le domaine de la recherche au Burkina Faso.

Notons que le prix André Gouazé est une récompense du meilleur lauréat de chaque année du concours d’agrégation dans le domaine des sciences de la santé.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net  

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire