Présidentielle de 2020 : Tahirou Barry, le candidat  « d’une génération consciente »

Ce dimanche 14 avril 2019 à Ouagadougou devant la presse, le député Tahirou Barry a dit ‹oui› à ses partisans du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) qui l’appelaient le 27 janvier dernier à être candidat à la présidentielle de 2020.

Trois mois après l’appel de ses partisans, Tahirou barry a enfin décidé de porter les couleurs du Mouvement le changement et la renaissance (MCR). ‹‹A cette sollicitation de ces vaillants jeunes, je n’ai ni le droit de me dérober, ni d’hésiter. C’est pourquoi, j’ai décidé librement, sereinement et solennellement de relever ce défi qui m’a été proposé en acceptant de me présenter candidat à l’élection présidentielle prochaine de ma patrie››, a expliqué ce quatrième candidat officiel de la présidentielle de 2020.

Tahirou Barry et les responsables du MCR

Celui qui se présente comme ‹‹le candidat d’une génération conscience›› dit avoir pris sa décision après avoir consulter sa famille, une centaine de leaders politiques, des sages et personnes ressources. Parmi eux, son mentor Laurent Bado du Paren. D’ailleurs, Tahirou Barry dit ne pas écarter la possibilité d’une alliance entre le Paren et le MCR en 2020 car, précise t-il ‹‹ (…), il faut simplement souligner qu’en politique, rien n’est exclu››.

Sa candidature est placée sous le signe du combat contre le terrorisme, le chômage et la paupérisation des jeunes et des femmes des villes et des campagnes. Selon l’ancien ministre en charge de la Culture, M. Barry, se sont des domaines dans lesquels le pouvoir actuel aurait le plus échoué. ‹‹Le capitaine de notre navire est fatigué, épuisé par tant d’années d’échecs (…). C’est pourquoi, nous avons décidé de prendre nos responsabilités en proposant une alternative, un autre chemin, un autre cheminement pour que nous puissions restaurer la confiance, l’espoir et repositionner notre pays vers l’émergence›› a-t-il souligné.

Ce candidat du MCR entend publier son contrat de société au cours d’une cérémonie officielle d’investiture les mois à venir.

Wendlasida Savadogo, correspondant à Ouaga

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire