Présidentielle de 2020 : Le MPP promet un coup K.O. en faveur de Roch Marc Christian Kaboré

C’est désormais officiel. Roch Marc Christian Kaboré est le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et de la majorité présidentielle à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Le Président sortant a été investi ce samedi 11 juillet 2020 à Ouagadougou au cours du Congrès extraordinaire qui a réuni les militants venus des 4 coins du Burkina Faso et de l’extérieur.

C’est en se fondant sur un bilan « positif du Président Roch Marc Christian Kaboré » que le MPP et ses alliés politiques battrons campagne et feront élire leur champion dès le premier tour des élections du 22 novembre 2020.

Dans son discours, le Président du MPP, Simon Compaoré a expliqué que la gestion du pouvoir du Président Kaboré au cours de ces 5 dernières années reste fort appréciable malgré l’insécurité, la fronde sociale restée surchauffée et la pandémie de la Covid 19.

Cela témoigne à souhait, selon Simon Compaoré, « de la capacité de notre système, avec le Président Roch Marc Christian Kaboré aux manettes, à gouverner et à tracer des sillons porteurs pour un développement soutenu, constant et le progrès du Burkina Faso. »

C’est pourquoi, il a invité les militants du MPP et l’ensemble des partis alliés et leur militant, à faire bloc derrière le candidat Roch Marc Christian Kaboré pour d’abord qu’il sorte victorieux de la bataille politique qui s’annonce et garantir au Burkina Faso un avenir plus rassuré fait de progrès et de développement harmonieux.

Simon Compaoré a par ailleurs invité les militants à la solidarité et à l’union pour le seul intérêt du parti, car la victoire du parti est à ce prix.

Le oui de Roch Kaboré

Représenté à la cérémonie d’investiture par Siméon Sawadogo, Roch Marc Christian Kaboré a, dans sa lettre adressée aux militants du MPP et formations politiques alliés s’est dit prêt à relever le défi du K.O. au soir du 22 novembre 2020. Cette annonce, faite par Siméon Sawadogo a été suivie par une ovation dans la salle.

Bénéwende Stanislas Sankara, le Président de l’Unir/PS, estime que Roch Marc Christian Kaboré reste le candidat naturel du MPP et de la majorité présidentielle. Il ne fait l’ombre d’un doute, selon lui, que leur candidat sera réélu au soir du 22 novembre 2020.

Pour Mamata Tiendrebeogo, Roch Marc Christian Kaboré est le candidat « idéal » à cette élection présidentielle dans la mesure où il a prouvé au cours de son quinquennat sa capacité engager le Burkina Faso sur la voie du développement durable à travers des reformes « audacieuses. »

Les élections présidentielles et législatives se tiendront le 22 novembre prochain dans un contexte national marqué par l’insécurité, avec son cortège de malheur, une fronde sociale encore plus surchauffé et une crise sanitaire liée à la covid-19. Le ballet des investitures à la présidentielle se poursuivra le 26 juillet prochain avec le candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo.

Ouest Info

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire