Présidentielle de 2020: Dô Pascal Sessouma promet des solutions aux problèmes du Kénédougou

Le parti Vision Burkina a organisé un meeting le samedi 14 novembre 2020 à la maison des jeunes de Orodara. Président du parti, Dô Pascal Sessouma a présenté à cette occasion son programme de société à ses militants et sympathisants de Orodara. C’était en compagnie des cadres locaux de Vision Burkina par ailleurs candidat aux législatives sous la bannière du parti.

Face à ses militants le candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 a pris un engagement si toutefois il est élu président du Burkina Faso le 22 novembre 2020. « Reformer l’armée en changeant totalement de politique de sécurité intérieure et en 18 mois je mettrai fin à cette guerre. Telle est mon ambition sur le plan sécuritaire du pays »,  a promis Pascal Dô Sessouma à son électorat de Orodara.

Présentant toujours son programme, il a  aussi promis la rotation du pouvoir entre les différentes régions du pays. Aussi, la lutte contre la corruption, le recadrage des chefs traditionnels et coutumiers face à la chose politique et l’entame d’un dialogue et d’une négociation avec les groupes armés qui attaquent le pays dont parties du plan de gestion du pays de Pascal Dô Sessouma.

Après cet exercice de présentation de programme politique, le candidat à la présidentielle à échangé avec ses militants sur les difficultés de la localité. Ainsi les questions de l’agriculture et des routes dans le Kénédougou ont été évoquées. Dô Pascal Sessouma a promis à ces populations des solutions à ces problèmes, s’il est élu au soir du 22 novembre 2020.

Dans la foulée, l’un des deux candidats titulaires du parti aux législatives de 2020 dans le Kénédougou, Soumaïla Traoré,  a invité la jeunesse à faire confiance au parti en le votant massivement pour qu’au soir du 22 novembre 2020, Dô Pascal Sessouma soit élu Président du Faso car c’est selon lui, le candidat de la jeunesse.

Ainsi une démonstration de vote a été faite à l’attention des militants et sympathisants présents au meeting afin qu’ils puissent voter utile le jour du scrutin.

Romuald SOMDA/Orodara

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire