Présidentielle de 2020 au Burkina : Gilbert Ouédraogo, candidat de l’Adf/rda

Au terme de son 16ème congrès ordinaire tenu à Bobo-Dioulasso du 29 au 31 mars 2019, l’Adf/rda a investi son candidat pour les élections présidentielles de 2020 au Burkina Faso en la personne de Gilbert Noël Ouédraogo.

« Repenser collectivement les pratiques politiques en vue d’une transformation profonde de la société burkinabè », c’est autour de ce thème que s’est tenu ce 16ème congrès.

Faisant allusion au thème du congrès, Gilbert Noël Ouédraogo estime que pour résoudre les difficultés sociopolitiques du pays, il faut insuffler une dynamique nouvelle aux pratiques politiques qui se trouvent être parfois violentes. C’est de ces pratiques dit-il, que se nourrissent les crises sociopolitiques « car les peuples s’identifient très souvent à leurs dirigeants ».

C’est la raison pour laquelle, la vie politique doit être selon lui, assainie pour donner le bon exemple afin d’assurer la paix, « socle de développement durable pour toute la nation ». Il en appelle donc à l’apaisement de la classe politique nationale afin d’amorcer le développement durable du pays.

                                                     L’Adf/rda et les évènements de 2014

Aussi, Gilbert Noël Ouédraogo n’a pas manquer de faire un état des lieux de la gestion actuelle du pouvoir qui selon lui, n’est pas très reluisant avec une situation sécuritaire sans précédent.

Evoquant ce chapitre, Gilbert Noël Ouédraogo reconnait avoir commis des erreurs mais cela dit-il, est inhérent à la nature humaine. Pour lui, le parti s’est relancé sous le sceau de la maturité politique à l’issu des épreuves qui lui ont été imposées. Dans son discours, il est convaincu d’une chose : « le pardon et la réconciliation nationale se présentent comme seule solution à la stabilité, à la paix et à la cohésion sociale du Burkina ».

Toutefois, il a salué le courage et la détermination des militants face à l’adversité qui a été dressé contre le parti après l’insurrection populaire de 2014.

                        Gilbert Noël Ouédraogo pour défendre les couleurs de l’df/rda en 2020

A l’issu des travaux de ce congrès, la candidature du parti de l’éléphant pour les élections de 2020 a été portée par Maître Gilbert Noël Ouédraogo, président du parti.

Et les délégations venues de plusieurs régions d’Afrique de manifester leur indéfectible soutien au parti de l’éléphant qu’elles ont souhaité voir aux rênes du pays à l’issu des élections présidentielles de 2020.

Pour ces dernières, l’excellence de la gestion du pouvoir d’Etat par les libéraux de par le monde n’est plus à démontrer. Pour ce faire, ces délégations ont invité tous les burkinabè à tester la compétence des libéraux et ils seront bien servis.

Ce congrès qui a connu la participation plusieurs responsables des partis politiques de l’opposition burkinabè, des délégations étrangères du Rda (Rassemblement Démocratique Africain) et autres partis de l’International Libéral a été le lieu pour le parti de l’éléphant de renouveler les instances du parti. Ainsi le nouveau bureau exécutif national du parti fort de 58 membres a été installé.

AT

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire