Présidentielle 2020 : Roch promet de « changer le visage de Bobo » s’il est réélu

Initialement prévu pour se tenir le 31 octobre 2020, c’est finalement le jeudi 5 novembre 2020, que le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), a officiellement lancé ses campagnes présidentielles et législatives au stade général Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso. Pendant son adresse aux militants et sympathisants du parti, des promesses leur ont été faites par le candidat pour le développement du Burkina Faso en général et des Hauts-Bassins en particulier.

Dans cette région du pays, le candidat du MPP à l’élection présidentielle de 2020 promet à l’électorat s’y trouvant de « renforcer le rôle de capitale économique de Bobo-Dioulasso ». « Nous allons continuer à nous battre pour que Bobo-Dioulasso, les Hauts-Bassins en général, se développent de jour en jour. Dans les 5 prochaines années, vous allons changer le visage de cette ville afin de renforcer son rôle de capitale économique » a-t-il promit aux bobolais.

Il sera question par la suite pour lui, de continuer la formation professionnelle et mettre des fonds à la disposition de la jeunesse pour initier des activités privées, entre autres.

Mais de manière général, Roch Kaboré, candidat à sa propre succession à la présidentielle de 2020, se donne la mission, une fois reconduit à la tête du Burkina, de gagner le pari de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Pour se faire, soutient-il, qu’aucun effort ne sera ménagé à leur niveau pour renforcer l’équipement et le recrutement de l’ensemble des forces de défenses et de sécurités pour une meilleure défense de la patrie.

Il sera, continue-t-il, question de renforcer la démocratie, réconcilier les burkinabè et renforcer la cohésion sociale au Burkina Faso. Les collectivités n’ont pas été en reste dans les promesses de Roch Christian Kaboré. Selon ses propos, la décentralisation au Burkina sera renforcée afin de rendre les communes plus autonomes.

Abdoul-Karim E. SANON

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire