Politique: le Premier ministre burkinabè rend visite à Zéphirin Diabré

Le Premier ministre Christophe Dabiré a rendu une visite de courtoisie au Chef de file de l’opposition politique ce lundi 1er avril 2019 à son siège à Ouagadougou. Cette visite fait suite à l’engagement qu’il avait pris lors de sa déclaration de politique générale devant la Représentation nationale «de rassembler toutes les forces vives de la nation autour des priorités nationales, de rencontrer les acteurs de la vie politique et de la société civile».

A sa sortie d’audience, le Chef du gouvernement Christophe Dabiré, a fait savoir que le rôle de l’opposition est d’apporter des critiques sur la manière dont le pays est dirigé. Donc, selon le Premier ministre Dabiré, il appartient maintenant aux dirigeants de voir le bien-fondé de ces critiques, de voir si ces critiques peuvent contribuer à améliorer la gouvernance au niveau de notre pays et de faire en sorte que, ces critiques puissent être intégrées dans la démarche que son gouvernement est en train de conduire.

Pour lui, cette visite était utile car les échanges ont portés sur un certains nombres de questions liées à la mise en œuvre de sa déclaration générale et également liées à la manière dont le pays doit être conduire vers des destinées meilleures.

«Je remercie tous les présidents de partis présents à cette rencontre et je remercie le Cfop pour tous les points de vue qui ont été émis, les observations qui ont été formulées et dans la mesure où bientôt le Chef de l’Etat engagera un dialogue avec les forces politiques du pays, mon rôle est de préparer ce dialogue politique et de faire en sorte qu’il soit un succès parce que c’est de cette manière que nous allons créer la convergence nécessaire à l’évolution d’ensemble du pays tant du point de vue du développement tant du point de vue politique» a souligné le Premier ministre qui estime que, ce qui a été dit autour de la table sont des observations pertinentes sur certaines questions qui peuvent contribuer à renforcer le vivre ensemble dans notre pays.

Pour Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition, cette visite s’apprécie d’abord par son principe, du fait qu’il ait pensé utile de venir échanger avec le Cfop mais surtout dans son symbole puisque c’est la première fois qu’un chef de gouvernement pense utile de se déplacer au niveau du Cfop.

«C’est un signe distinctif de considération que je tiens à saluer. C’est une bonne occasion pour l’opposition de pouvoir échanger avec ceux qui ont en charge la gestion du pays. Nous sommes une opposition républicaine qui, à chaque fois que le besoin se fera sentir, n’hésitera pas à aller à la discussion au dialogue afin de donner sa version des choses, sa compréhension ses propositions et ses recommandations à ceux qui ont la charge de la gestion du pays» a-t-il soutenu.

Wendlasida Savadogo, correspondant à Ouaga

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire