Plateforme Multi Acteurs sur la gouvernance foncière : Désormais présente dans les Hauts-Bassins

image_pdfimage_print

La Plateforme Multi Acteurs sur la gouvernance foncière dénommée Land for Life a officiellement lancé ses activités dans les Hauts-Bassins dans la matinée de ce mardi 28 septembre 2021. Et c’est par un atelier de présentation de la plateforme que les responsables de la structure ont marqué le démarrage effectif des activités de Land for Life dans la région. C’était en présence de plusieurs acteurs intervenant dans le foncier.

Soumaïla Sanou, représentant de la CPF

La Plateforme Multi Acteurs sur la gouvernance foncière Land for Life est désormais présente dans la région des Hauts-Bassins. La décentralisation des activités de la structure vise selon son coordonnateur national, Blaise Bama à la rapprocher davantage des communautés rurales.

Organe de gouvernance foncière qui regroupe plusieurs acteurs, Land for Life a pour objectif de contribuer à résoudre les problèmes fonciers dont les Hauts-Bassins en sont un important foyer. Pour Blaise Bama, ce rapprochement de la plateforme des communautés rurales permettra de les impliquer dans la recherche de solutions aux problèmes fonciers dont ils sont les principaux acteurs.

Ainsi dans le programme d’activités de Land for Life dans les Hauts-Bassins, il est prévu un renforcement des capacités sociojuridiques des communautés rurales. Toute chose qui vise à leur favoriser une meilleure connaissance de la loi sur le foncier en milieu rural. Ce qui va leur permettre de connaitre leurs droits et savoir comment les protéger et les défendre.

Représentant de la Confédération paysanne du Faso, Soumaïla Sanou a salué la mise en place de cet outil de gouvernance foncière dans la région des Hauts-Bassins. Pour lui, avec la plateforme, les conflits fonciers pourraient s’estomper dans la région des Hauts-Bassins.

Blaise Bama, coordonnateur national de Land for life

« La mise en œuvre de cette plateforme est noble. Elle permettra de résoudre des problèmes que les acteurs directs à eux-seuls ne peuvent pas résoudre sans étincelles. La gestion foncière est une question assez cruciale et nous pensons qu’avec cette plateforme qui regroupe plusieurs acteurs, les conflits fonciers vont certainement diminuer et ceux qui surgiront pourraient connaitre des dénouements rapides » a expliqué Soumaïla Sanou.

Notons que Land for Life est une plateforme Multi Acteurs qui milite pour la sécurisation du foncier rural pour un monde sans faim. L’initiative couvre plusieurs pays africains dont le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Libéria et la Sierra Léone.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.