PAPEP-Bobo : un projet de 15,5 milliards de fcfa pour améliorer l’approvisionnement de la ville en eau potable

Augmenter les capacités de production en eau potable pour les maintenir en adéquation avec la demande de la ville et optimiser l’exploitation du service et maintenir les charges y afférentes à travers une amélioration du rendement des installations, c’est l’objectif visé par le Programme d’Actions Prioritaires Eau Potable de la ville de Bobo-Dioulasso (PAPEP Bobo).

Lancé officiellement ce jeudi 22 octobre 2020 dans la ville de Sya, il permettra de renforcer la production et le traitement d’eau brute à Nasso, ainsi que le transfert d’eau traitée vers le site de Bolomakoté à Bobo-Dioulasso.

Les travaux de ce programme prévus pour être exécutés en 24 mois, consisteront concrètement à la réalisation et à l’équipement de 05 forages à grand débit, la réalisation d’une station de pompage, la pose de conduites d’eau de diamètre 800 de Nasso à Bobo et la construction d’une bâche de 5000 m3 à Bobo.

Ces investissements permettront de répondre aux besoins à l’horizon 2030 en termes de production, traitement et adduction principale. Selon le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo qui a présidé la cérémonie officielle de lancement des travaux, le programme permettra à l’ONEA au cours des 15 prochaines années de garantir à la ville de Bobo-Dioulasso, une amélioration continue du service par la réduction du nombre de coupures d’eau prolongées et l’accroissement du taux de desserte de la ville. « Avec ce programme, mon département pérennise les bases d’une amélioration durable des conditions de vie des populations et le développement socio-économique de la ville » a-t-il souligné.

Dun coût global de 20 millions d’Euros (15,5 milliards de FCFA) entièrement financé par l’Agence Française de Développement (AFD) le programme permettra d’augmenter la capacité de production d’eau de l’ONEA Bobo à 40 000 m3/j contre un gap moyen actuel estimé à 20 000m3/j.

DCPM/MEA

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire