Orodara : Les pensionnaires de la prison civile ont reçu leurs premières doses de vaccin ainti-covid-19

image_pdfimage_print

Le 04 août dernier, les détenus de la maison d’arrêt et de correction  de Orodara ont reçu leur première dose de vaccin AstraZeneca contre la covid-19. Objectif, éviter que la maladie ne se propage dans ce milieu où le respect des mesures barrières est presqu’impossible.

Cette séance de vaccination s’inscrit dans le cadre de la vaste campagne de vaccination contre la Covid-19 au Burkina Faso. Cette phrase de riposte selon Docteur Ghislain Bouda médecin chef du district sanitaire de Orodara fait suite aux différentes mesures édictées dans la lutte contre la pandémie. 

« Connaissant le mode de contamination de la maladie, le milieu carcéral est vulnérable. Raison pour laquelle la vaccination a été faite aux détenus » a fait savoir Ghislain Bouda.

Une initiative appréciée positivement par le directeur de la maison d’arrêt et de correction de Orodara Mamadou Traoré. Car selon lui, du fait de la promiscuité et la surpopulation carcérale, la distanciation ne peut être respectée. Il était donc pour lui opportun de sensibiliser et de vacciner les détenus contre la Covid-19 afin de les protéger.

Notons que c’est plus de cours de 100 doses de vaccin Astazeneca ont été administrés au cours de cette vaccination.

Romuald Somda/ Orodara

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.